À la uneUQAMDossier: Neuf étudiants menacés d’expulsion à l’UQAM

Convoqués à un comité disciplinaire le 20 mars, neuf étudiants ont appris qu’ils risquaient la suspension, et pour certains, l’expulsion définitive. Les motifs de l’UQAM concernent des actions commises il y a deux ans. Ces mesures s’inscrivent dans un contexte d’agitation politique, où le manque de transparence du rectorat et le caractère sélectif du processus font l’objet de vives critiques de la part des professeurs, des chargés de cours et des étudiants du campus. Voici les articles parus au Montréal Campus sur ce sujet. D’autres articles seront ajoutés au fil des évènements. 

 

Solidarité pour les étudiants menacés d’expulsion

Les neuf étudiants menacés d’expulsion par l’UQAM ont reçu l’appui de quelques centaines de personnes lors d’un rassemblement organisé devant le pavillon Athanase-David le 27 mars.

 

La course contre l’expulsion

Le temps presse pour les neuf étudiants menacés d’expulsion par l’administration de l’UQAM: ils doivent préparer une défense contre les accusations auxquelles ils font face. Lors de leur passage devant l’instance disciplinaire, ils pourraient cependant être confrontés à un comité exécutif où ne siège plus aucun représentant étudiant.

 

32 organisations contre la brutalité

Plus d’une trentaine de représentants d’organisations, qui s’opposent à la brutalité policière et au profilage politique, se sont rassemblés pour dénoncer la gestion des manifestations lors des dernières semaines, au Comité social Centre-Sud, dans le cadre d’une conférence de presse, le 1eravril.

 

Les étudiants sans voix

Dans la foulée des menaces d’expulsion et de suspension à l’UQAM, un représentant étudiant sur le conseil d’administration s’est vu retirer son statut d’étudiant.

 

Doublement accusés

Deux des neuf étudiants menacés d’expulsion par la direction de l’UQAM, Samuel Cossette et Simon Larochelle, ont déjà été poursuivis au criminel pour des «méfaits» de moins de 5000 $ en juillet 2013. En plus d’avoir été entendus par la Cour, ils devront se présenter devant le conseil exécutif de l’UQAM après le 24 avril.

 

Crédit photo: Alexis Boulianne

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *