BaromètreCultureNuit américaine

Avatar Sarah Daoust-Braun12 mars 20152 min

À la nuit tombée, les paysages urbains et leur architecture se révèlent. L’artiste multidisciplinaire Aude Moreau pose un regard audacieux sur les villes nord-américaines plongées dans l’obscurité avec l’exposition La nuit politique, présentée à la Galerie de l’UQAM.

https://aqper.com/fr/concours-etudiant-2021

De 2008 à 2015, Aude Moreau a arpenté les rues nocturnes de Los Angeles, Montréal, Toronto et New York pour réaliser une série de photographies, de films et de pièces sonores. Ces projets intégrés au corpus de La nuit politique se retrouvent exposés dans une salle aux murs noirs et blancs, au décor très aérien et minimaliste. À cette scénographie s’ajoute, dans la pénombre ou dans la noirceur, un murmure lointain mêlé aux bruits de la ville.

Plusieurs photographies, issues du travail de l’artiste à Hollywood pour la réalisation du film The End, capturent, souvent en contre-plongée et à distance, les symboles de la Cité des Anges et de sa fort puissante industrie cinématographique comme le Walk of Fame ou le Hollywood Sign. L’œuvre clé de ce thème, et de l’exposition entière, est l’hypnotisant vidéo The End in the Background of Hollywood. La caméra filme, en hélicoptère dans un plan-séquence en zoom arrière, les lettres The End inscrites sur la façade des deux tours de la City National Plaza à Los Angeles.
Que se soit aussi avec The Last Image, une superposition du dernier plan avant le générique d’une trentaine de films de fin du monde, qui accompagne Générique de fin (musiques), un montage audio de musiques de générique, Aude Moreau crée un univers qui joue entre tension et apaisement. En insufflant aux tours vertigineuses des métropoles un caractère métaphorique qui ne se dévoile que la nuit, l’artiste dénonce avec brio le spectaculaire des pouvoirs économiques et de l’industrie du divertissement.

 

L’exposition La nuit politique d’Aude Moreau sera du 6 mars au 11 avril 2015 à la Galerie de l’UQAM. Les visites commentées en compagnie de l’artiste et de la commissaire Louise Déry auront lieu le 12 mars de 12h45 à 14h et le 1er avril de 17h30 à 18h30.

Photo: Sarah Daoust-Braun

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *