CultureChanter en choeur, peu importe son âge

Éloïse Longval-Labbé15 octobre 20184 min

Le cours de chorale parent-enfant offert par l’École préparatoire de musique (EPM) de l’UQAM permet aux familles de réaliser une activité collective. Le temps d’une heure, les participants s’extirpent de la vie quotidienne tout en apprenant les bases du chant choral.

Dès les premières notes, les voix des différents registres s’entremêlent et créent des harmonies qui font frissonner. C’est l’investissement musical de chaque participant qui crée un effet de chorale unique. Passionnés et à l’écoute de leur chef de chorale, tous chantent avec puissance et entrain afin de recréer un effet familial et intergénérationnel.

Les enfants se dandinent sur l’air prenant de la musique et les parents arborent un sourire complice. « C’est seulement notre troisième cours, mais on a le goût de venir chaque semaine, raconte Anna-Maria Lacriola, la belle-mère de Charlie, sept ans. C’est une petite heure qui fait du bien ! On a les [chansons] dans la tête toute la semaine et on les chante. »

Les mélodies proposées sont de toutes sortes : énergiques, calmes et humoristiques. Jonglant entre folklore québécois et international, poésie française, compositions contemporaines québécoises ou encore musique classique, le style varie de séance en séance. Cette année, le français, l’espagnol, l’italien et même le swahili sont exploités. « J’essaie que ce soit intéressant pour les parents aussi, explique la chef de la chorale, Geneviève Boulanger. Je voulais qu’ils aient du plaisir et qu’ils ne trouvent pas les textes trop enfantins. »

Présenté en 2016 lors du concert de fin d’année, J’ai vu le loup, le renard, le lièvre montre bien le mélange touchant qui passe de voix plus aiguës des enfants à celles plus matures des adultes, créant un tout émouvant et explosif à la fois.

 

Une chef de cœur

Grâce à son approche interactive et inclusive, Geneviève Boulanger réussit à attirer l’attention des petits et grands en leur faisant développer ce moyen d’expression qu’est la musique. Fondée il y a environ vingt ans par sœur Marcelle Corneille et Geneviève Boulanger, la chorale compte de 25 à 50 participants chaque année. Depuis ce temps, dans une salle de classe de l’UQAM, de jeunes enfants, des adultes et même parfois des grands-parents se déplacent chaque samedi matin pour se divertir en faisant de la musique en famille tout en créant des liens.

La popularité de cette activité vient principalement de la qualité de la directrice, affirment les parents. « On aime beaucoup la chef, déclare Geneviève Gravel-Renaud, une mère qui participe à cette activité pour une deuxième année. [La chef de chorale] nous prend où on est rendu », déclare-t-elle. Peu importe le niveau musical, l’animatrice tente d’inclure tout un chacun.

Tout en accompagnant le chœur au piano, c’est la directrice de la chorale qui enseigne les différentes mélodies aux participants, semaine après semaine. Elle intervient souvent auprès des jeunes pour s’assurer de la compréhension générale en démystifiant la signification des mots plus difficiles. Lors d’une séance, elle explique le mot « brouillard » aux jeunes en posant des questions les faisant participer. Le cours est donné dans l’humour, la pédagogie et la rigueur musicale.

Geneviève Boulanger ajoute que l’objectif est d’offrir une base en chant choral à chacun. « Ça permet aussi aux familles de continuer à faire de la musique [dans leur avenir proche], explique-t-elle. Ça leur donne un bagage de chant commun qu’ils peuvent [exploiter] avec leurs enfants. » Certains, à la suite du cours, appliquent même dans des chorales un peu plus avancées comme les Petits Chanteurs du Mont-Royal.

Le chœur intergénérationnel de l’EPM rend accessible cet art. « Il est important que les gens sachent que c’est une chorale qui [ne] demande aucun prérequis. On est ouvert, c’est une bonne place pour débuter », explique Geneviève Boulanger.

photo: LUDOVIC THÉBERGE MONTRÉAL CAMPUS

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Le journal indépendant des étudiantes et des étudiants de l'UQAM depuis 1980

Les Éditions Montréal Camping inc. Tous droits réservés.