À la uneCultureSur une note réconfortante

Avatar Philippe Lemelin14 mars 20173 min

Les mélomanes friands de nouvelles découvertes ont été comblés, lundi soir, après une quatrième soirée de préliminaires riche en sonorités variées. Kyra Shaughnessy, Les Louanges et Van Carton ont chacun emmené la foule dans un univers bien à eux. Ces deux dernières formations ont réussi à s’inscrire au palmarès pour accéder aux demi-finales : Les Louanges termine la soirée en deuxième place et Van Carton, en quatrième.

Joëlle Saint-Pierre, demi-finaliste à la 18e édition du concours, a offert la première partie dans le cadre de la série J’aime mes ex. La chanteuse et vibraphoniste a joué quelques-unes des chansons de son album Et toi, tu fais quoi?, en plus de présenter une nouvelle pièce qui n’est pas encore enregistrée.

Kyra Shaughnessy

Kyra Shaughnessy a ouvert la soirée avec sa musique folk traditionnelle. Accompagnée de trois musiciens, la chanteuse et guitariste compose des chansons douces et simples en français et en anglais. On retrouve un petit côté musique du monde par l’utilisation de la kora, un instrument à cordes d’origine africaine.
Sa performance, sobre, mais bien exécutée, n’a malheureusement pas suffi à impressionner les juges et le public; son groupe n’a pas pu se tailler une place dans le palmarès des demi-finalistes. Cependant, c’est une artiste expérimentée qui compte déjà quatre albums à son actif, alors nul besoin de s’inquiéter pour son avenir.

Les Louanges

Les Louanges a poursuivi avec la performance la plus appréciée de la soirée. Le groupe mené par Vincent Roberge a bercé le public par son indie rock doux, mais recherché. Bien qu’épurée, sa musique recèle de jolies sonorités qui les distinguent des autres groupes du même style.
Roberge a aussi présenté une pièce plus intimiste en solo.

Son aisance sur scène ainsi que son registre de voix très large ont certainement été appréciés par le jury et le public. Il termine provisoirement en deuxième position, juste derrière Vulvets qui a été le coup de cœur du concours la semaine précédente.

Van Carton

Van Carton, c’est le nouveau projet de Guillaume Monette, mieux connu comme étant l’un des membres de 3 gars su’l sofa. Cependant, exit le folk acoustique : Monette nous présente des compositions complètement différentes. Son rock est planant et expérimental.
Lui et ses quatre comparses changent d’instruments, allant du synthétiseur au saxophone pour livrer une musique riche en sonorités variées. L’expérience est améliorée en concert, parce que les dynamiques peuvent être mieux exploitées que sur disque. On passe du très doux au très fort et le résultat est grandiose.
Sur l’aspect strictement musical, Van Carton a été le meilleur groupe de la soirée et certainement l’un des plus originaux depuis le début de la 21e édition des Francouvertes. Par contre, les textes plutôt simples et répétitifs ne sont pas aussi recherchés que la section instrumentale. Comme c’est un critère important du concours, on peut supposer que Van Carton a perdu quelques points dans cette catégorie.Il termine tout de même la soirée au quatrième rang provisoire, alors qu’un peu plus de la moitié des concurrents a déjà présenté son matériel au Lion d’Or.

Pour la cinquième soirée de la ronde préliminaire le 20 mars, ce sera au tour de MCC, Lydia Képinski et Étienne Fletcher de faire montre de leur talent. Maritza s’occupera de la première partie en tant qu’ex de la soirée.

Palmarès en date du 13 mars :
1. Vulvets
2. Les Louanges
3. Valéry Vaughn
4. Van Carton
5. Shawn Jobin
6. Antoine Lachance
7. Mélanie Venditti
8. Juste Robert
9. Projet Coyotte

Photo: JEAN-FRANÇOIS LEBLANC

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *