À la uneUQAMCure de rajeunissement pour la cour intérieure du pavillon de l’École de design

Avatar Léa Martin9 mars 20173 min

L’UQAM compte refaire une beauté à la cour intérieure du pavillon de son École de design (DE). Et les travaux pourraient commencer dès avril prochain, a appris le Montréal Campus.

Le 11 janvier dernier, l’UQAM a lancé un appel d’offres afin de réaliser des travaux majeurs dans la cour intérieure de son pavillon DE, qui se trouve au 1440 rue Sanguinet. « Les travaux portent sur la revitalisation du sol de cet espace et le projet est toujours à l’étape d’analyses administratives », a précisé par courriel la porte-parole de l’Université, Jenny Desrochers.

Selon les informations de l’avis d’appel d’offres, disponible sur le système électronique d’appels d’offres du gouvernement du Québec, les travaux de rénovation sont pour l’instant prévus entre le 17 avril et le 18 août 2017. Les coûts du projet sont, pour leur part, estimés entre 250 000 et 499 999 $. Questionnée sur cet écart important, Mme Desrochers a indiqué que cette échelle de prix est « standardisée par le système électronique d’appel d’offres du gouvernement du Québec [SEAO] ».

Toujours selon l’avis d’appel d’offres, il est question de travaux d’aménagement paysager, de plantations, d’élaboration d’un système d’irrigation, d’excavation du sous-sol, d’une démolition des revêtements de sols, d’installation de conteneurs à déchets semi-enterrés et de travaux électriques, notamment.

« C’est un aménagement qui permettra de sécuriser la cour intérieure », précise la directrice de l’École de design de l’UQAM, Louise Pelletier. Il y aura donc une grille qui permettra de fermer cet espace et un grand nettoyage des déchets qui s’y trouvent, ajoute-t-elle.

L’espace qui sert présentement à entreposer des déchets n’était pas prévu à cet effet au départ. Comme l’explique la directrice, l’architecte du pavillon souhaitait que cet endroit devienne un espace commun pour les étudiants. « À cause de toutes sortes de problèmes logistiques que l’on connaît dans le secteur et surtout le fait que les commerces environnants y mettent les conteneurs avec leurs déchets, cette ruelle est devenue un endroit pour entreposer des déchets », explique Mme Pelletier.

Un projet pour les étudiants

Pour l’instant, les travaux prévus pour la cour du DE relève du domaine public, mais à la suite des travaux lourds, il sera possible pour les étudiants en design de participer à plusieurs projets afin d’aménager l’espace. « Il y aura de la place pour des projets et des interventions étudiantes dans la cour, mais à l’heure actuelle le projet est de transformer cet espace-là pour le rendre utilisable pour toute la communauté de l’UQAM et tout particulièrement les étudiants et enseignants du pavillon de design », explique Mme Pelletier.

Une véritable transformation est donc prévue pour cet endroit peu flatteur du pavillon de design. « Il s’agit d’un projet de maintien d’actif, donc financé par une enveloppe gouvernementale prévue à cette fin », ajoute Jenny Desrochers.

La date limite pour laisser une soumission à l’UQAM était le 1er février 2017 à 14 h. Durant les travaux, l’établissement continuera d’être accessible et sécuritaire pour ses visiteurs, selon l’avis d’appel d’offres. Au moment d’écrire ces lignes, le contrat n’avait pas été octroyé.

 

Photo: MARTIN OUELLET MONTRÉAL CAMPUS | Modélisation issue du cahier des charges publié sur le SEAO

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *