UQAMVoyager au goût du jour

Avatar Annabelle Caillou18 mars 20132 min

Du 18 au 22 mars se tiendra la semaine du tourisme de l’UQAM, qui vise à faire connaître les services proposés par la Trousse-Voyages et présente aux étudiants les possibilités de voyages qui s’offrent à eux.

Sous la thématique «Le voyage, j’en mange !», l’édition 2013 accueillera dans l’Agora du pavillon Judith-Jasmin divers intervenants d’organismes touristiques.

«La Trousse-Voyages sort de son local et organisera trois conférences autour du thème de la nourriture internationale», explique la coordonnatrice de la Trousse-Voyages et de la semaine du tourisme, Marie-Ève Lévesque. Le groupe santé Médicys présentera les précautions à prendre avant et pendant le voyage, Hugo Américi de la maison de thé Camélia Sinensis abordera la question du choix de thés à l’international tandis que les Aventuriers Voyageurs proposeront une ciné-conférence. «Un film sur Bali et l’Indonésie sera projeté. La personne ayant fait le voyage sera présente dans la salle pour commenter les images et répondre aux questions», précise Marie-Ève Lévesque.

La semaine se clôturera le vendredi 22 mars avec une soirée de dégustation de bières étrangères et de saucisses allemandes au bar le Département de l’UQAM.

Aborder le voyage autrement

Au fil des années, l’organisme Trousse-Voyages s’est imposé comme la référence en matière de voyages à petit prix à l’UQAM. «Notre mission principale est d’informer ceux qui souhaitent partir en les dirigeant vers les ressources adéquates, explique Marie-Ève Lévesque. Nous proposons aussi des voyages organisés à des prix abordables pour les étudiants.»

Tombée sur le bureau du voyage par hasard, Danaelle Ducharme-Massé, étudiante en administration et gestion internationale à l’UQAM, s’est depuis engagée comme bénévole et compte bien participer à cette édition 2013. «La semaine du tourisme est un super moment pour les étudiants qui aiment voyager. C’est aussi un moyen de rencontrer pleins de gens qui partagent cet intérêt», témoigne-t-elle.
Cette semaine est aussi une occasion pour l’organisme de rejoindre plus facilement les étudiants. «C’est vraiment plus sécurisant de recevoir des conseils par des gens de son âge qui ont vécu la même chose, plutôt que par une agence de voyage plus froide», ajoute Danaelle Ducharme-Massé.

Crédit photo: Annabelle Caillou

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *