BaromètreDu grand Pierre Lapointe

Michele-Andree Lanoue6 mars 20131 min

Pierre Lapointe est de retour avec son plus récent – coloré et émouvant – album Punkt. Un baptême présenté en grand le 26 février dernier au Théâtre Maisonneuve, avec près de 40 musiciens sur scène. Un exercice ambitieux et surprenant, avec quelques petites embuches au passage, mais avant tout profondément beau.

Pierre Lapointe a osé une fois de plus pour ce spectacle éphémère, en présentant pour la première fois devant public l’intégralité de son dernier opus. Cordes, harpe, choristes, cuivres, percussions, seul l’orgue n’y était pas. Random Recipe, Albin de la Simone, Émilie Laforest, qui ont participé à ce foisonnement créatif, sont aussi venus témoigner de leur précieuse collaboration.

La pléthore de musiciens présents derrière le chanteur a cependant ensevelie quelque peu sa voix. Voix altérée par un rhume, nous a-t-il confié lors du rappel, demandant alors aux spectateurs de «chanter très fort» avec lui.

C’était donc un Pierre Lapointe nerveux, qui a s’est livré avec ses imperfections (non, il n’est pas parfait !). S’il a recommencé trois chansons, faute de préparation, cela ne mine en rien les nombreux moments mémorables. Il a d’ailleurs lancé avec la candeur qu’on lui connaît : «On est des humains, on fait un show.  Je ne me sens même pas mal, c’est juste des chansons!»

La prestation a gagné en cohésion après l’entracte, lorsque Pierre Lapointe a offert ses plus grands succès sous l’écoute d’un public dégourdi et attentif.

Punkt est une œuvre éclectique qui sollicite l’auditeur à divers univers éminemment  riches. Pierre Lapointe jette un regard unique sur la mélancolie, la sexualité, l’amour, la joie, la mort. Ses fidèles acolytes, Guido del Fabro et Philippe Brault offrent des arrangements astucieux et une réalisation qui n’a pas son pareil.

Le lancement a été une fête d’une classe à part pour les curieux assoiffés de nouveautés et les fans les plus fidèles. Pierre Lapointe confirme une fois de plus la place importante qu’il occupe dans le paysage artistique et musical québécois.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *



À lire aussi

Projeter vers la voie lactée

Projeter vers la voie lactée

18 mars 2015
1 min
Tristesse objective

Tristesse objective

12 mars 2015
2 min
Nuit américaine

Nuit américaine

12 mars 2015
2 min