Non classéLeçon de musique à PopMtl

Avatar Marie-Ange Zibi23 septembre 20121 min

 

Samedi soir dernier, la petite salle de la Fédération Ukrainienne était pleine à craquer pour accueillir la conférence de deux géants de la scène musicale indépendante rock. L’ancien Talking Heads, David Byrne, et le vétéran d’Arcade Fire, Win Butler, ont uni leur voix lors d’un entretien directement inspiré du dernier livre de Byrne, How Music Works.

Antidote 10

 Fraîchement sorti, How Music Works est une vibrante rétrospective du monde musical tel que perçu par l’artiste tout au long de sa fluctuante carrière. Bière à la main, allures décontractées, les deux musiciens ont livré des confessions inédites à une audience montréalaise des plus  attentives.

Au menu, des réflexions sur leur carrière respective, sur la scène musicale d’hier et d’aujourd’hui, ainsi que sur l’influence inévitable des nouvelles technologies dans le processus de création. L’ambiance propice de légèreté a sans contredit ravi la centaine de personnes présente. «Pour  moi, la meilleure partie d’un show est toujours lorsque l’artiste fausse une note ou oublie ses paroles », lançait à la rigolade Win Butler. Tout au long de la conversation, la tête forte des Talking Heads, David Byrne, faisait défiler des photos de spectacles et d’artistes sur un écran situé à l’arrière-plan. La foule a ainsi pu se pencher sur des photos de scène et des costumes d’artistes comme Lady Gaga, Cher ou encore David Bowie.

 Les deux heures qu’a duré la conférence a sans aucun doute permis d’en savoir un peu plus sur ces deux figures emblématiques. « You can lose yourself as an audience, as well as you can lose yourself as a band », a résumé à la perfection David Byrne.

Crédit photo: Wikimedia Commons

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *