À la uneNon classéGonjasufi, corps et âme

Avatar Isabelle L'Héritier22 septembre 20122 min

Vendredi soir, les Foufounes électriques étaient déchaînées sous le son apocalyptique de l’artiste américain Gonjasufi. Il a su livrer une performance mémorable, en se donnant corps et âme devant des fans montréalais en transe. Actif sur la scène hip hop expérimentale depuis le début des années 2000, Sumach Ecks, alias Gonjasufi, a vu sa popularité monter en flèche suite à ses collaborations avec Flying Lotus. Le Montréal Campus a eu la chance de s’entretenir avec lui après sa performance. Entrevue.

Q : Ce soir était votre première prestation à Montréal. Comment avez-vous trouvé le show?

 R : J’ai vraiment passé un bon moment. J’en ai profité pour m’amuser sur scène, même si je n’avais pas dormi depuis deux jours à cause de la tournée. J’ai hâte de revenir à Montréal avec du nouveau matériel pour tâter le pouls des fans d’ici.

 Q : La gens présents semblaient vraiment apprécier le spectacle. Comment avez-vous perçu la foule ce soir?

R : Tout au long de ma carrière, j’ai eu la chance de voir plusieurs types de foules. J’apprécie particulièrement lorsque les fans présents sont réceptifs et embarquent dans ma bulle. À chaque fois qu’on fait un show dans une nouvelle ville, on ne sait jamais à quoi s’attendre, mais j’ai été agréablement surpris par l’accueil que m’ont réservé mes fans montréalais.

 Q : Quand on assiste à vos prestations, on entre dans un univers particulièrement éclectique. Les styles varient d’une chanson à l’autre et vous semblez à l’aise dans chacun d’entres-eux. Comment décrieriez-vous votre musique?

R : J’aime créer des sons qui n’ont jamais été entendus auparavant. Je m’inspire beaucoup des émotions telles que la colère et la peine à travers mes œuvres. À mon avis, il est crucial de faire sortir « le méchant » pour créer quelque chose de positif. C’est ce qui explique pourquoi je compose tant de chansons agressives que des chansons plus douces et planantes.

Q : Devrait-on s’attendre à du nouveau matériel d’ici la prochaine année?

R : Oui, je travaille présentement sur mon nouveau label, AIR, en collaboration avec plusieurs autres artistes talentueux. D’ailleurs, vous pourrez entendre de nouvelles créations d’ici peu, car j’ai un nouvel album en préparation qui devrait sortir très bientôt.

Avec Marie-Ange Zibi

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *