BaromètreCultureMaybe pas tout à fait au rendez-vous

Avatar Marie-Ange Zibi21 septembre 20121 min

Faire des premières parties de groupes déjà établis n’est pas toujours chose facile. Seul sur scène, Olivier Guénette alias Maybe Watson a fait l’effort surhumain de faire lever une foule non-réceptive, ce jeudi soir, à la Sala Rossa. La prestation solo de ce membre-clé d’Alaclair Ensemble manquait clairement de rigueur et d’organisation.

Avec le mandat de débuter l’une des soirées hip hop les plus attendues du festival Pop Montréal, la barre était haute pour le rappeur. Maybe Watson n’a pas été à la hauteur des deux groupes qui l’ont suivi, soit les petits nouveaux de Loud Lary Ajust et les vétérans d’Alaclair Ensemble.

C’est avec une énergie explosive que l’artiste a mis les pieds sur scène, dommage que le reste de la prestation n’ait pas tenu le même tempo. N’ayant pas de DJ pour faire jouer les beats sur lesquels il rappait, les moments de silence étaient lourds et nombreux entre les chansons. Son ordinateur en guise de seul compagnon ne l’aidait pas à créer une véritable ambiance sur scène.

Enchaînant tour à tour ses chansons les plus connues, dont Mange un char, le Maybe d’Alaclair a prouvé que sa force n’était pas dans la composition de rimes ingénieuses. Ce n’est qu’au moment où Eman et Claude Bégin d’Alaclair Ensemble sont venus le rejoindre sur scène que la foule est sortie de son coma. Le moment fort de la courte prestation est sans doute l’entrée sur scène de Jam et PDox du collectif montréalais K6A, montés à ses côtés pour enchaîner quelques rimes.

Avec la collaboration d’Isabelle L »Héritier

Crédit photo: Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *