UQAMUne nouvelle formule pour l’Attroupement inévitable

Avatar Sabrina Descarrega2 février 20122 min

Pour sa huitième édition, l’Attroupement inévitable de l’Association facultaire des langues et communications (AFELC) est de retour avec une nouvelle formule. Des manifestations artistiques variées telles que la chanson, la danse, la peinture, la sculpture ou l’art visuel seront présentées, principalement sur l’heure du midi, une fois par semaine. La semaine du 12 mars, des activités auront lieu du lundi au jeudi pour clore l’événement en beauté.

Cette année, l’Attroupement inévitable a décidé de prolonger l’évènement jusqu’au 15 mars, afin de mobiliser le maximum d’étudiants et de profiter pleinement des activités proposées. Dans le passé, les activités étaient condensées en une semaine au mois de mars.

Grâce à cette prolongation, le nouveau concept permettra aux étudiants de bénéficier d’une grande variété d’activités. Les artistes uqamiens, quant à eux, ont la possibilité de partager leurs talents et apporter leur dynamisme à l’université sur une plus grande période. «Ces différentes actions seront profitables à tous les uqamiens, et cela à long terme, de façon à ce que lorsqu’ils passeront dans les couloirs, ceux-ci seront animés et appréciés par tous», mentionne la responsable aux affaires socioculturelles de l’AFELC, Sarah Sultani.

Pour cette première journée, un tableau divisé en plusieurs carrés était installé dans l’Agora, donnant la possibilité à chacun de s’exprimer à travers un dessin ou par écrit. «Le but de cette animation est d’exposer sa propre vision de la vie étudiante», ajoute Sarah Sultani. Dans cet optique, les participants disposaient d’un carré blanc et de feutres pour laisser libre cours à leur imagination, une occasion unique de partager sa vision de l’UQAM. Un tirage au sort sera effectué pour la quarantaine d’étudiants présents hier. Certains auront donc la chance de gagner des prix tels que des certificats cadeaux pour la COOP ou La Banquise, et une paire de laissez-passer au cinéma du Quartier Latin.

Dès d’aujourd’hui, les organisateurs de l’Attroupement inévitable dévoileront la programmation de la semaine prochaine. Les étudiants, seuls ou en équipe, peuvent toujours soumettre leurs projets jusqu’au 15 février, à condition qu’un d’entre eux soit uqamien.

Crédit photo: Sabrina Descarrega

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *