À la uneCultureLa compétition se corse

Laurence Thibault19 avril 20182 min

FRANCOUVERTES 2018

Le silence planait à l’intérieur du cabaret Lion d’Or avant l’annonce des résultats de la deuxième soirée des demi-finales des 22es Francouvertes. C’est finalement Lou-Adriane Cassidy qui s’est glissée au deuxième rang du palmarès provisoire entre CRABE et Laura Babin.

Dany Placard, qui occupait depuis le début des Francouvertes le rôle de juré, se retrouvait sur scène pour réchauffer la foule. Sympathique et talentueux, il a interprété une nouvelle composition après avoir averti le public qu’il s’agissait peut-être de la première et de la dernière interprétation de celle-ci.

Lou-Adriane Cassidy a débuté la soirée elle avec Il pleut, un air pop-folk déjà entendu durant les rondes préliminaires. L’artiste à la voix mélodieuse a poursuivi avec La fin du monde à tous les jours, chanson qu’elle n’avait jamais jouée en spectacle auparavant. Ça va ça va, écrite par Philémon Cimon, a bien conclu la prestation de la musicienne. Son spectacle bien ficelé la place en deuxième position du palmarès.

Un baiser donné à tous les musiciens qui jouaient avec lui : c’est l’entrée en matière inattendue offerte par Gabriel Bouchard avant d’entamer Y’é passé où l’soleil?. L’artiste, originaire du Lac-Saint-Jean, a su doser entre la douceur et la vivacité lors des moments rock. Même s’il a terminé avec intensité son spectacle, Gabriel Bouchard ne sera pas des demi-finalistes.

Sam Faye et D-Track ont poursuivi avec Voodoo shit, une chanson que le duo n’avait pas interprétée lors de sa première performance. Encore une fois, les deux rappeurs ont réussi à faire participer le public en plus de finir en force avec Limonade, pièce parue sur leur dernier album Stéréo. Les pas de danse et les textes imagés du groupe n’ont cependant pas été suffisants pour obtenir un laissez-passer en finale.

Mort Rose, LaF et zouz seront les trois derniers participants des demi-finales, qui se concluront ce soir au Lion d’Or.

 

photo : LINA HECKENAST MONTRÉAL CAMPUS

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

À lire aussi

Le journal indépendant des étudiantes et des étudiants de l'UQAM depuis 1980

Les Éditions Montréal Camping inc. Tous droits réservés.