SociétéTournoi de badminton universitaire : l’UdeM domine, l’UQAM repart avec le bronze

Avatar Tristan Champagne-Lessard21 février 20203 min

Les spectateurs et les spectatrices présents au centre sportif de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) la fin de semaine dernière ont eu droit à tout un spectacle, alors que les meilleurs joueurs et les meilleures joueuses de badminton du circuit universitaire se sont affronté(e)s dans un tournoi dominé par les Carabins de l’Université de Montréal (UdeM) qui ont remporté la médaille d’or autant du côté masculin que féminin.

Antidote 10

Cinq universités se sont mesurées les unes aux autres, lors du tournoi de badminton universitaire du RSEQ 2019-2020 qui avait lieu au centre sportif de l’UQAM. Au menu, deux demi-finales et deux finales séparées entre les femmes et les hommes qui ont été disputées durant un total de près de six heures de compétition. Les équipes de L’Université Laval et de l’UdeM étaient favorites pour remporter la médaille d’or, chez les femmes comme chez les hommes.

Lors des demi-finales des équipes féminines, le Vert et Or de l’Université de Sherbrooke a affronté le Rouge et Or de l’Université Laval. Durant ce temps, l’UQAM se démenait contre l’UdeM afin de se tailler une place en finale. La foule était bruyante et encourageait les Uqamiennes, alors que les équipes criaient et applaudissaient à chaque point marqué par leurs coéquipières. 

Après trois parties en simple et deux parties en double de part et d’autre, ce sont les grandes favorites, les équipes de l’Université Laval et de l’UdeM, qui se sont qualifiées pour la finale féminine par la marque de 3-1 et 3-2. Un scénario presque identique s’est produit chez les hommes, puisque les Citadins affrontaient les Carabins et que le Rouge et Or de l’Université Laval jouait contre les athlètes de l’Université McGill. Encore une fois, l’UdeM et l’Université Laval sont ressorties gagnantes par la marque de 3-0 et 3-1.

En grande finale féminine et masculine, les Carabins ont tout raflé, ne faisant qu’une bouchée du Rouge et Or, l’emportant respectivement par la marque de 3-2 et 3-0. 

Performance de l’UQAM

Malgré leur troisième position en demi-finale, tant du côté féminin que masculin, les Citadins de l’UQAM n’ont pas à rougir de leurs performances. Les athlètes ont pu se reprendre lors de la finale de consolation, alors que les équipes féminine et masculine affrontaient respectivement le Vert et Or et McGill. Les cris d’encouragement et les bruits de trompette se faisaient entendre et ont donné de l’énergie à l’UQAM qui a remporté les médailles de bronze.

L’équipe féminine de l’UQAM l’a emporté 3-1 contre Sherbrooke. En entrevue au Montréal Campus, l’athlète Camille Leblanc des Citadins a révélé la clé de son succès après avoir remporté son match de demi-finale et de finale.

« Je connaissais les deux adversaires que j’allais affronter, avoue-t-elle. Il ne me restait seulement qu’à bien me préparer en visualisant mes anciennes parties pour pouvoir reproduire le même résultat. »

Camille Leblanc a dominé ses adversaires tout au long de la journée, prenant une confortable avance dès les premières minutes de ses parties pour finalement repartir avec la médaille de bronze. 

Du côté des hommes, les Citadins l’ont emporté 3-2 contre l’Université McGill. En entrevue, le joueur Francis Dubé des Citadins était satisfait de sa performance et a apprécié les encouragements de la foule.

« Nous savons que ce sont des matchs serrés, c’était loin d’être acquis et il fallait rester concentré du début à la fin, dit-il. Les cris de la foule apportent beaucoup d’énergie et d’intensité. »

Ce dernier a remporté ces deux matchs en simple de la journée, permettant aux Citadins de prendre une avance pour la conquête de la médaille de bronze contre l’Université McGill.

Photo | Florian Cruzille MONTRÉAL CAMPUS

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *