SociétéPar une femme, pour les femmes

Avatar Catherine Bérubé16 février 20203 min

La jeune entrepreneure Emmanuelle Michaud vient de fonder le premier lieu montréalais de ressourcement et de bien-être voué exclusivement aux femmes dans le but de souder une communauté au sein de son quartier et d’aider ses membres à reconnecter avec leur nature profonde. 

Louvgang, le nouveau centre de bien-être pour femme situé sur la rue Mozart, dans le quartier Mile-Ex, a ouvert ses portes le 1er février dernier. Pour l’occasion, près d’une centaine de femmes se sont déplacées afin de visiter les locaux et de découvrir les différentes activités axées sur le bien-être qui y sont offertes. Le centre propose notamment des cours de yoga, des séances de massothérapie, des ateliers sur l’alimentation et deux espaces de travail partagé aménagés où auront éventuellement lieu des séances de coaching entrepreneurial. 

La fondatrice et directrice générale de l’espace Louvgang, Emmanuelle Michaud, est professeure de yoga et diplômée en massage thaï. La Montréalaise d’origine française affirme qu’elle voulait absolument utiliser sa fibre entrepreneuriale pour créer un endroit dédié aux personnes s’identifiant au genre féminin. Son objectif est de faire naître un espace de vie pour les femmes du quartier afin qu’elles se rencontrent et participent ensemble à des activités liées à leur bien-être. Le centre offrira bientôt un programme réservé aux adolescentes.

« Je voulais vraiment quelque chose qui permette de travailler avec une communauté du quartier », explique la jeune entrepreneure de 33 ans. Elle relate que le « Mile-Ex est un quartier vraiment connu à la base pour sa créativité » et qu’il y a très peu de petits commerces, ce qui en fait l’endroit idéal puisque le besoin et la demande se font sentir.   

Un petit espace boutique permet à des artisanes de Montréal de proposer leurs créations. « C’est vraiment l’idée de donner la chance à des femmes du quartier qui sont des jeunes entrepreneurs d’avoir une vitrine », explique la fondatrice. 

Comme l’alimentation se trouve aussi au coeur du projet, Emmanuelle Michaud prévoit prochainement proposer une offre végétarienne pour l’heure du dîner ainsi que des ateliers de cuisine variés.

Un yoga accessible et centré sur la femme

« J’avais envie d’une approche très simple et très pratico-pratique du yoga », explique Emmanuelle Michaud. En instaurant cette activité au sein du Louvgang, elle dit souhaiter défaire la vision « trop restrictive et  fitness » du yoga, afin que les femmes ayant certains complexes se sentent bien et à leur place. « On veut vraiment promouvoir un yoga accessible », précise-t-elle.

Le centre présente des cours différents de l’offre habituelle, puisqu’ils sont axés sur la femme. L’entrepreneure énumère notamment des cours de yoga hormonal, pré et postnatal ainsi que des cours spécifiques pour les mamans. Emmanuelle Michaud aimerait éventuellement offrir un service de garderie sur place, afin de simplifier la pratique du yoga pour sa clientèle ayant des enfants. 

L’entrepreneure explique qu’il y a une panoplie de studios de yoga à Montréal, « mais il n’y a pas forcément d’espace comme ça qui offre un ensemble ». C’est pourquoi elle désire proposer à la gent féminine une vision holistique du yoga en exploitant plusieurs aspects du bien-être. 

Louvgang présente aussi des cours de karma-yoga pour la communauté LGBT qui s’intéressent notamment aux enjeux sur le corps des personnes transsexuelles. Ces cours sont offerts gratuitement, mais une contribution volontaire est suggérée. 

 « J’ai envie de développer beaucoup de partenariats avec des entreprises locales pour proposer et promouvoir une hygiène de vie globale à travers le yoga », affirme la jeune idéatrice du projet.

Photo | Florian Cruzille MONTRÉAL CAMPUS

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

À lire aussi