OpinionUn gouvernement CAQ et puis quoi après ? Un appel large pour la rémunération des stages !

Cette lettre ouverte est signée par 201 étudiants, professeurs et chargés de cours.*
Texte collectif10 octobre 201811 min

Nous lançons un appel large aux personnes, collectifs, comités politiques, associations étudiantes, groupes communautaires et syndicats à se joindre et à appuyer publiquement la lutte actuelle pour la rémunération de tous les stages, à tous les niveaux.

À l’initiative des comités unitaires sur le travail étudiant, les CUTE, les militant.e.s étudiant.e.s mettent, depuis plus de deux ans, tous leurs efforts à organiser la grève générale des stagiaires, et cela porte fruit. Cette dernière peut désormais s’appuyer sur des bases solides et décentralisées dans les cégeps et universités de trois régions (Montréal, Gatineau, Sherbrooke). Des pôles sont également déjà en activité à Québec, à Saguenay, à Trois-Rivières et à Rimouski.

Tout porte à croire que la grève aura bel et bien lieu l’hiver prochain. Des plans d’action aboutissant à la grève générale illimitée (GGI) sont déjà adoptés dans les assemblées générales d’associations étudiantes et dépassent le plancher que nous nous étions fixé. La revendication principale n’est à peu près jamais contestée quand nous discutons avec les gens sur les campus et l’évocation d’un plan de grève ne soulève toujours pas l’ire des éléments les plus réactionnaires.

Bien sûr, le défi est grand. Cette grève des stagiaires sera la première confrontation structurée entre le mouvement étudiant et le gouvernement de la CAQ, et par le fait même entre les stagiaires et les employeurs.

Il faut bien se le rappeler, les stages non rémunérés se retrouvent bien souvent dans la formation obligatoire des programmes traditionnellement féminins, où l’on compte également davantage de parents étudiants et de personnes issues de l’immigration (les soins infirmiers, l’éducation à l’enfance, l’éducation spécialisée, le travail social, les arts, le journalisme, la pratique sage-femme, par exemple). Comme bien d’autres tâches effectuées par les femmes (travail parental, proche aidante, travail du sexe, etc.), le travail des stagiaires non rémunérées est souvent dépolitisé et réduit au don de soi. C’est d’ailleurs ce que nous rappelaient, au printemps dernier, les travailleuses du réseau de la santé et des services sociaux épuisées alors qu’elles accumulaient surcharge de travail et heures supplémentaires obligatoires. Mais peut-on accepter collectivement l’épuisement de ces employées et des stagiaires sous prétexte que nous n’avons pas les moyens de leur donner un salaire et des conditions de travail décentes ?

C’est donc à la fois pour attaquer cette dévalorisation constante du travail des femmes et pour améliorer nos conditions de vie que continuera de s’organiser la campagne en faveur de la rémunération de tous les stages cette année. Évidemment, la rémunération de tous les stages n’est pas une fin en soi. Mais elle est un premier pas pour identifier l’injustice sur laquelle se fonde l’extorsion généralisée de différentes formes de travail toujours invisibles. Les organismes communautaires, les hôpitaux, les garderies, les écoles, les musées, les entreprises médiatiques roulent trop souvent et depuis trop longtemps sur le cheap-labor non rémunéré pour composer avec des budgets serrés et maintenir leurs activités. Mais le travail gratuit, ça suffit !

photo: ARCHIVES MONTRÉAL CAMPUS

Des étudiants et des étudiantes ont manifesté dans l’UQAM, le 20 février dernier, à l’occasion de la grève mondiale pour la rémunération des stages.

***

*Signataires :

Annabelle Berthiaume, Travail social, Montréal

Mélanie Pelletier, Travail social, Sherbrooke

Alexandra Dufresne, Graphisme, Sherbrooke

Bruno Le Héritte, Cinéma, Montréal

Mathilde Laforge, Travail social, Montréal

Raphaëlle Querry, Études féministes, Montréal

Anne-Sophie Hamel, BES univers social, Laval

Marianne Gagnon, Technique en soins infirmiers, Montréal

Pierre Luc Junet, Film Production, Montréal

Nicholas Bourdon, Histoire, Montréal

David Lacombe, Enseignement secondaire : univers social, Montréal

Stéphanie Thibodeau, Éducation, Montréal

Emmanuelle Boisvert, Éducation, Montréal

Charles-Antoine Goulet, Enseignement secondaire, Montréal

Charlotte Studer, Enseignement secondaire, Montréal

Dylan Miner, Technique de travail social, Montréal

Véronique Cloutier, Philosophie, Québec

Vicky Lamarche, Baccalauréat en Travail Social, Montréal

Félix Dubé, Psychoéducation, Montréal

Sophie Tremblay, Philosophie, Québec

Kaëlla Stapels, Soins infirmiers, Montréal

Hubert Grenon, Études littéraires, Québec

Nicolas Payette-Prévost, Histoire, Sherbrooke

Camille Robert, Histoire, Montréal

Phil Mathieu, Montréal

Louis-Simon Besner, Droit, Montréal

Anais Grenier, Sciences humaines, Sherbrooke

Sarah Imbeault, TID, Montréal

Ali Edaibech, Sciences pures et appliquées,  Montréal

Marie-Soleil Corbeil, Technique en travail social, Sainte-Marthe-sur-le-lac

Marie-Ève Simard, Enseignement du français langue seconde, Montréal

Alexandra Côté-Castilloux, Technique en travail social, Laval

Audrey Chayer, Éducation préscolaire et primaire, Montréal

Alexandre Clément, Baccalauréat en géographie, Montréal

Mégane Bourgeois, Baccalauréat en Travail social, Québec

Sabrina Müller, Traduction, Québec

Krystin Lagacé Moreau, Baccalauréat en éducation préscolaire primaire, Sherbrooke

Sandrine Gauvin, Cinéma, Montréal

André-Philippe Doré, Études anciennes, Québec

Alice Lefèvre, Baccalauréat en Travail social, Montréal

Éloi Halloran, Baccalauréat en sociologie, Montréal

Stéphanie Gilbert, Baccalauréat en enseignement du français au secondaire, Gatineau

Guillaume Brassard-Méthot, Baccalauréat en relations industrielles, Québec

Claudia Thibault, Techniques de travail social, Montréal

Adam Pétrin, Baccalauréat en Travail social, Montréal

Laurie Bissonnette, Maîtrise en travail social, concentration en études féministes, Montréal

Sophie Potvin, Science politique, Gatineau

Allison Gravel-Arcand, Technique en travail social, Montréal

Marie-Aimée Lacombe, Enseignement du français langue seconde, Montréal

Maude Brisebois-Charette, Technique en travail social, Montréal

Sophie Lavigne, Techniques en travail social, Montréal

Laetitia Mallette, Cinéma, Montréal

Félishia Barrette. Technique de travail social, Montréal

Shanie Laplante, Technique de travail social, Mascouche

Laurent Paradis-Charette, Doctorat en sociologie, Gatineau

Bastien Daguerre, Musique, Verchères

Ines Benessaia, Maîtrise en sociologie, Montréal

Amélie Poirier, Sociologie, Montréal

John Hutton, Études françaises, Montréal

Rachel Campagna, Travail social, Sherbrooke

Alexandra Vaillant, Études féministes, Montréal

Alexia Labelle, Science de la nature, Gatineau

Mélodie Pelletier, Travail social, Gatineau

Geneviève Vaillancourt, Travail social, Montréal

Myriam Baulne-Goulet, Traduction, Sherbrooke

Jennifer Ratelle, Techniques en travail social, Laval

Bérangère Paradis-Deschênes, Pratique sage-femme, Québec

Rose Pagé, Médias, Gatineau

Mathieu Champagne, Criminologie, Montréal

Alexandra Bishop, Travail social, Gatineau

Milène Mallette, Pratique sage-femme, Saint-Bruno-de-Montarville

Rachel Cameron, Travail social, Sherbrooke

Xavier Li Smith, Sociologie, Châteauguay

Gabrielle Laflamme, Pratique sage-femme, l’Assomption

Sophie Perreault, Techniques de travail social, Montréal

Charlène Boucher, Adaptation scolaire et sociale, St-Jean-sur-Richelieu

Félix Dumas-Lavoie, Technique informatique, Montréal

Paolo Miriello, Administration, Montréal

Mireille Boivin-Joannette, Travail social, Montréal

Angélique Marquis, Éducation à l’enfance, Sherbrooke

Véronique Larouche, Baccalauréat en travail Social, Lévis

Achille Kamana, Travailleur social, Gatineau

Mayou Soulière, Pratique sage-femme, Sherbrooke

Stéphanie El Khoury, Pratique sage-femme, Québec

Jonathan Turcotte-Summers, Éducation, Vancouver

Nangui-Emilie Ouellette, Techniques en travail social, Montréal

Nerea Chabot Soloaga, Pratique sage-femme, Gatineau

Marieke Hassell-Crépeau, Sociologie, Montréal

Rachèle Thibault, Commercialisation de la mode, Montréal

Maude Arseneau-Richard, Pratique sage-femme, Montréal

Ariane Michaud-Duhamel, Pratique sage-femme, Durham-Sud

Martine Gagnon, Pratique sage-femme, Lévis

Amélie Champagne, Sociologie, Gatineau

Camille Antonuk, Sciences de la nature, Montréal

Guillaume Tardif, Baccalauréat en travail social, Québec

Lili Rose Lamarche, Pratique sage-femme, Montréal

Nicholas Lucas-Rancourt, Maîtrise en  éducation, Gatineau

Émanuel Massé-Durand, Techniques en travail social, Laval

Victor Cauvier-Castonguay, Sciences humaines, Gatineau

Alexandre Cédric Doucet, Droit, Moncton, Nouveau-Brunswick

Isabelle Nadeau, Travail social, Québec

Charli Lessard, Pratique sage-femme, Montréal

Élisabeth Lamarre, Baccalauréat en pratique sage-femme, Montréal

Christine Chevalier-Caron, Histoire, Montréal

Emily Lamont, Nutrition, Moncton (NB)

Lou Tajeddine, Travail social, Montréal

Maxime Dubé, Information-communication, Moncton(NB)

Francis Bourgoin, Éducation, Moncton (NB)

Cora-Lee Leblanc, Nutrition, Moncton (NB)

Alison Landry, Éducation, Moncton (NB)

Jessica Bernard, Pratique sage-femme, Trois-Rivières

Josiane Martin, Nutrition, Moncton (NB)

Karine Thibodeau, Science infirmière, Moncton (NB)

Nicko Lepage, Éducation, Moncton (NB)

Véronique LeBlanc, Science infirmière, Moncton (NB)

Christine La France, Science infirmière, Dieppe (NB)

Micheline LeBlanc, Science infirmière, Moncton (NB)

Monica Maillet, Science infirmière, Moncton (NB)

Sarah Poulin, Technique d’éducation spécialisée, Gatineau

Caroline Mayne, Pratique sage-femme, Montréal

Gabryelle Pyke, Éducation, Dieppe (NB)

Émy Gervais, Histoire, Montréal

Charles Carrier-Plante, Enseignement collégial, Montréal

Anabel Gravel-Chabot, Pratique Sage-femme, Sherbrooke

Florence Lagueux-Barthe, Enseignement secondaire, Montréal

Ann-Josée Perron, Technique en éducation spécialisée, Sherbrooke

Abde Tennoune, Sciences humaines, Montréal

Loïc Carpentier, Sciences humaines, Gatineau

Amélie Slattery, Cinéma, Gatineau

Maryam Naslafkih, Nutrition, Moncton (NB)

Fabienne Hannequart-Fortin, Travail social, Montréal

Katia Pharand Dinardo, Travailleuse sociale, San José

Flavie Potvin, Pratique sage-femme, Terrebonne

Mélanie Ederer, Intervenante sociale, Montréal

Frédérique Lanoix, Éducation préscolaire et enseignement primaire, Montréal

Bernadette Veilleux-Trinh, double DEC, collège de Maisonneuve

Mélanie Mercier-Duquette, récente diplômée baccalauréat en psychologie, UQAM

Émilie Simard, Pratique sage-femme, St-Nérée-de-Bellechasse

Alexandra Ross Rioux, pratique sage-femme, Montréal

Camille Tremblay-Fournier, Sociologie, Îles-de-la-madeleine

Anne Marie Miller, enseignante en travail social, cégep du Vieux Montréal

A. Hadi Qaderi, Science politique, Montréal

Stéphane Thellen, Sociologie, Montréal

Lauran Ayotte, Philosophie, Montréal

Godefroy Desrosiers-Lauzon, Histoire, Montréal

Ariane Fortier, Travail social, Terrebonne

Ricardo Peñafiel, professeur associé, Science politique, chargé de cours, Sociologie, UQAM, Montréal

M Chacha Enriquez, enseignant en sociologie, Longueuil

Anne Bérubé, Littérature, Montréal

Maxime Vaillant-Bédard, Musique, Montréal

Jean Régnier, Chargé de cours, Action culturelle, UQAM, Longueuil

David Vaillant, Travail social, Gatineau

Emilie Cantin, Littérature, Montréal

Michèle St-Denis, Psychologie, Montréal

Bachir Sirois-Moumni, chargé de cours, Action culturelle, UQAM, Montréal

Stéphanie Filion-Coulombe, Pratique sage-femme, Montréal

Claudia Bouchard, enseignante en techniques de travail social, Montréal

Christine York, Études françaises, Montréal

Marie-Ève Mathieu, Littérature, Longueuil

Sandrine Boisjoli, Éducation, Laval

Pamela Bilodeau, Travail social, Sherbrooke

Yvette Podkhlebnik, chargée de cours, UQAM

Claudine Jouny, Soins infirmiers, cégep du Vieux Montréal

Alexandre Cloutier, Baccalauréat en travail social, Québec

Hubert Pineault, Anthropologie, Montréal

Amélie Faubert, Travail social, Montréal

Maude Doré-Caillouette, Travail social, Montréal

 Audrey-Maude Lambert, Pratique sage-femme, Drummondville

Sandrine Ricci, Sociologie, Montréal

Isabelle Larrivée, Littérature et sociologie, Montréal

Léa Calonne, Film Studies, Montréal

Antonin Kelly, Histoire et civilisations, Montréal

Marc-Antoine Boisvert, Film Studies, Montréal

Sébastien Chehaitly, DESS en travail social, Montréal

Emily Zajko, Horticulture, Montréal

Taylor Jade Smyth, Film Studies, Montreal

Brenda Aguiar-Cabral, DESS en travail social, Montréal

Alicia Paquette, Secondaire 5, Laval

Sylv Roy, Travail social, Sherbrooke

Mawazo M’kayonga Suzanne, DESS en travail social, Montréal

Rafaëlle Sinave, Techniques de travail social, Cégep du Vieux Montréal

Malorie Comtois, DESS en travail social, Montréal

Camille Giguère, Techniques de bioécologie, Sherbrooke

Audrai Dubreuil, Travail Social, Montréal

Maxence L.Valade, Individualized Program, Université Concordia, Montréal.

Pascale Rioux, Science politique, Moncton (NB)

Christina Hyppolite, Travail social, Montréal

Olivier Gagnon, Sciences infirmières, Québec

Isabelle Pontbriand, Professeure de littérature (Collège Lionel-Groulx), Montréal

Marie-Édith D. Vigneau, Travail social, Montréal

Marie-Pier Goulet, Sexologie, Montréal

Joëlle Dupuis, Sexologie, UQÀM, Montréal

Andréanne Leclerc, Sexologie, UQÀM, Montréal

Virginie Robert, Droit du travail, Montréal

Camille Desrochers, Sexologie, Montréal

Mélanie Larocque, Travail social, Montréal

Évelyne Bessette, Droit, UQÀM, Montréal

Eugène Kritchevski, Mathématiques, Montréal

Roxana Molinié, Littérature et enseignement, Montréal

Élyse Noël-Gauthier, Bibliothécaire, Montréal

Anastasiya Denysyuk, Psychologie, Montréal

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *