À la uneUQAMVers une amélioration du réseau informatique de l’UQAM

Élizabeth Séguin22 février 20163 min

Le courriel UQAM, dont la mise à jour est prévue dans le Plan stratégique 2015-2019 de l’université, présente quelques erreurs de fonctionnement lorsque les étudiants tentent de s’y connecter. Un phénomène déprécié par les utilisateurs, impatients de voir la situation s’améliorer.

Lorsque les étudiants ouvrent une session sur leur adresse, il n’est pas rare de voir apparaître des messages d’erreurs, ou encore de voir la page s’éteindre à 81% de son chargement. C’est ce que soutient Sara Akoum, étudiante de l’UQAM. «Des pannes de partout. Tout (ou presque) se fait de manière électronique aujourd’hui, et le fait d’avoir un système aussi faible et pauvre côté technologie handicape grandement les étudiants et les étudiantes. Honnêtement, c’est à se demander où va l’argent qu’on met dans cette école.»

Elle déplore le manque de facilité à accéder aux courriels et surtout son inefficacité d’utilisation, alors que l’accès aux plateformes universitaires en ligne est devenu plus qu’un simple auxiliaire: les accès à ces réseaux font partie intégrante d’une majorité de cours donnés à l’UQAM. La demande étudiante pour l’accès à ces infrastructures informatiques croît sans cesse et plus de 3000 cours de l’UQAM font usage des différentes plateformes, ce qui représente une importante gestion de données.

Une mise à niveau qui se fait attendre

Jennifer Desrochers, directrice des relations de presse de l’Université, rappelle de son côté que le Plan stratégique comporte une section concernant les systèmes d’information et de gestion, où il est prévu de mettre à niveau les infrastructures informatiques.

Mme Desrochers propose d’observer le problème du mauvais fonctionnement du courriel UQAM avec une vision plus globale, c’est-à-dire en prenant en compte le réseau informatique complet de l’université. «L’université a un réseau qui date de plus de 20 ans et tout se fait maintenant sur le système informatique de l’UQAM», explique-t-elle. Ce rehaussement de réseau impliquera des changements dans d’autres paliers, tels le système de gestion et les autres plateformes étudiantes.

Elle admet que des défaillances préoccupantes sont évidentes, puisque l’université a un réseau datant de plus de vingt ans, et que cela joue sur la crédibilité et la fiabilité de ce système. Toutefois, la mise à jour des infrastructures informatiques ne pourra pas se faire aussi rapidement que le souhaiterait la communauté étudiante. «Le contenu multimédia de l’UQAM est actuellement en opération de rehaussement de l’informatique, explique-t-elle. Le processus est déjà enclenché, mais ça va prendre encore quelques années avant d’y arriver.»

Jennifer Desrochers ajoute qu’il faut laisser du temps aux experts pour rehausser le réseau de télécommunications de l’UQAM, afin d’assurer la sécurité et la fiabilité maximum du système. Les responsables de l’informatique de l’UQAM n’ont pas voulu donner de réponse ou de commentaire au Montréal Campus.

Le courriel UQAM est utilisé par l’université pour communiquer des informations institutionnelles aux étudiants, telles que les nouvelles, les messages privés et les messages des associations étudiantes.  Tous en obtiennent un dès que leur inscription à l’université est complète. Une grande partie des enseignants l’utilisent pour communiquer avec leurs étudiants.

Photo: Félix Deschênes

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *