À la uneCultureUne soirée enneigée en compagnie de Yen, Al Right et l’Amalgame

Avatar Luca Max24 janvier 20162 min

La Casa del Popolo a accueilli le lancement à thématique hip-hop de la deuxième édition de Série Neige le 21 janvier. L’événement se décline en une série de concerts organisés par La Cabane dont le premier a su réchauffer même les plus frileux d’entre nous.

Antidote 10

Malgré un public peu nombreux, les artistes ont foulé les planches et livré des performances dynamiques et engagées. Le collectif Yen a ouvert le bal avec son répertoire de trap, tantôt violent, tantôt plus doux, émanant de son plus récent EP Youth Every Night. Trap for my Benzo, Bacardi et autres ont été entonnées en cœur en usant toutefois de trames vocales pas toujours nécessaires, créant momentanément des vides scéniques où une impression de confusion planait.

Malgré un style fortement inspiré par les grands noms du trap actuel, le groupe personnalise bien son contenu. Le fait que la partie instrumentale de leurs chansons soit produite en entièreté par un des membres du groupe, Yen Dough, ajoute à cette unicité qu’ils projettent.

Alexis Rivest, mieux connu sous le nom d’Al Right, a ensuite interprété ses morceaux mêlant rap, chant et échantillonnage de hits bien connus (mention spéciale à S Club 7). Le tout était accompagné d’une projection vidéo des plus cocasses, passant du vidéoclip de sa chanson Run à des écrevisses dansant dans la mer.

C’est avec le sourire aux lèvres et un grand dynamisme qu’il transmet cette sagesse musicale, bien présente dans son dernier album XLR Hate, rappelant King Krule par sa voix forte, mais transcendée par l’émotion.

L’Amalgame prend le relais pour terminer la soirée et fait entendre les classiques de Congé sur l’Île, leur plus récent album paru en octobre. Gros Big, La Fourmilière, tout y passe. Leur performance, bien que très chorégraphiée, ne respire pas l’artificiel et met en valeur efficacement les rappeurs de la formation, que ce soient Vent Doux, Quantom, LaGach ou Catboot.

La chimie entre les membres sur scène ajoute une dimension captivante pour la foule qui ne décroche pas facilement de cette orchestration de mouvements et de drôleries.

Série Neige a offert une soirée qui permet à plus d’un de découvrir des figures émergentes de la scène hip-hop montréalaise et ça réchauffe toujours le cœur.

Crédit Photo : Vanessa Provencher

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *