À la uneUQAMLe lancement de la Boulette

Raphaëlle Ritchot11 février 20152 min

Ce qui devait être un travail de fin de session à l’hiver 2014 pour Virginie Fournier et Toby Germain, tous deux étudiants à la maîtrise en études littéraires, est devenu un projet commun : Boulette, revue littéraire et blog.

C’est dans un cours de revue québécoise créé par le professeur Michel Lacroix que le magazine Boulette a vu le jour. « Je me suis dit que c’était bien, puisqu’on était en littérature et qu’il y avait des élèves en création, de leur faire mettre la main à la pâte, et qu’ils voient ce que ça implique de faire une revue», explique le professeur en études littéraires. C’est ainsi que dix équipes d’étudiants ont pris part à chacune des étapes de création de leurs propres revues littéraires, l’hiver dernier.

Pour Virginie et Toby, la revue se voulait être empreinte d’une totale liberté. «On ne restreint pas nos analyses à la seule littérature, on essaie souvent de ramener ensemble des affaires qui n’ont pas trop rapport, de poser un regard sur les médias ou sur le passé», explique l’étudiant, Toby Germain.
Pour Boulette, l’aventure n’a pas pris fin en même temps que la session: l’automne dernier, la revue est devenue un blogue, et l’équipe s’est agrandie.

Pour le nouveau collaborateur Hugo Bourcier, Boulette se caractérise par la volonté de mélanger le discours universitaire au discours populaire, tout en parodiant les deux d’une certaine façon. « On joue avec le sérieux et le ludique. On a décidé de ne pas s’empêcher d’écrire « lol » dans un texte», ajoute l’étudiant, Toby Germain.

Avec le blogue, les jeunes auteurs cherchaient un support pour écrire plus facilement.

«On s’amuse et on essaie de créer quelque chose d’éclaté, ça nous a permis de se mettre au défi d’écrire encore plus. Le blogue nous permet, aussi, de rejoindre plus de gens», souligne l’étudiante, Virginie Fournier.

Pour le futur, l’équipe d’étudiants souhaite publier une deuxième édition papier à l’automne prochain, dans le but de se présenter à l’Expozine, salon annuel des fanzines, bandes dessinées et petits éditeurs de Montréal ayant pour mandat de promouvoir le milieu de l’édition indépendante de la métropole.

Les résultats finaux des étudiants du cours revue québécoise sont exposés au J-4285. Les pages couvertures de chacune des revues sont affichées avec leurs liminaires. Il est aussi possible de consulter, sur place, les revues dans leur entièreté.

«Un exemplaire de chacune des dix revues créées l’hiver dernier par les étudiants vont aller à la bibliothèque des arts, pour qu’il y ait une mémoire de ça à l’UQAM, pour qu’il y ait quelque chose qui reste et qui puisse être vu plus tard, parce qu’il y avait énormément de talent dans ce groupe-là, assure Michel Lacroix. C’est impressionnant le travail que les étudiants ont fait.»

Crédit photo : Facebook de Revue Boulette

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *