À la uneUQAML’UQAM rayonne lors de la 27e édition des Entretiens Jacques Cartier

Avatar Justine de L Eglise12 octobre 20142 min

Plusieurs professionnels et étudiants de l’UQAM se sont illustrés lors de la 27e édition des Entretiens Jacques Cartier du 2 au 10 octobre derniers. Réunis autour d’un même objectif de collaboration et de partage des connaissances, scientifiques, chercheurs, professeurs, recteurs et politiciens des quatre coins de la Francophonie ont alimenté 27 colloques sur les sujets les plus variés.

Montréal, Québec, Sherbrooke, Ottawa, Haïti et le Viêt Nam se sont unis pour accueillir la nouvelle édition des Entretiens. En plus de recevoir deux conférences sur son campus, l’UQAM a participé à huit autres colloques à travers la province. L’art comme catalyseur de changements, les migrations juives, la personnalisation des soins et des services sociaux ainsi que l’urbanisme et la persévérance scolaire étaient notamment au programme.

Selon la directrice des relations de presses de l’Université, Jenny Desrochers, «l’UQAM se réjouit qu’autant de membres de sa communauté […] organisent et prennent part aux colloques.» Ces rencontres offrent aux uqamiens une ouverture sur le monde ainsi qu’un rayonnement des recherches ici comme dans la Francophonie. «Ils’ agit d’une occasion extraordinaire pour eux de tisser des liens et de renforcer les collaborations avec des collègues d’autres universités et organisations québécoises et françaises», ajoute Jenny Desrochers.

Yolande Cohen, professeure au Département d’histoire qui dirige également le Groupe de recherche Histoire, Femmes, Genre et Migration de l’UQAM, était membre du comité scientifique du colloque Migrations juives contemporaines, circulations et ancrages. «Les colloques ont des répercussions très importantes pour la constitution et le renforcement de nos réseaux de recherche», estime-t-elle.

L’UQAM honorée

Au cours de la semaine, le recteur Robert Proulx a reçu la Médaille Jacques Cartier, une distinction qui souligne « les réalisations de personnalités québécoises et françaises des milieux universitaire, économique, politique et culturel», selon une publication du Centre Jacques Cartier. «Pour le recteur Robert Proulx, cet honneur rejaillit d’abord et avant tout sur la communauté uqamienne, très engagée en matière de collaboration franco-québécoise», rapporte Jenny Desrochers.

L’UQAM a profité de la séance inaugurale des Entretiens Jacques Cartier le dimanche 5 octobre pour remettre un doctorat honoris causa au recteur honoraire de l’Université de Liège, Bernard Rentier. Lors de la même cérémonie, l’ancien premier ministre Jacques Parizeau a reçu ce doctorat honorifique de la part de l’Université de Montréal. Il s’agit d’une marque de distinction remise par une université à une personnalité qui, de par son œuvre ou son implication dans sa communauté, s’est démarquée dans un domaine particulier.

Les Entretiens Jacques Cartiers visent depuis leur mise sur pied en 1987 à créer une synergie entre la région Rhône-Alpes et le Québec en permettant un rapprochement entre leurs diverses sphères de recherche. Les domaines d’étude sont multiples : sciences, technologie, économie, société, culture et politique.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *