À la uneBaromètreUn retour en force pour Eminem

Avatar Nicholas De Rosa5 novembre 20131 min

Le rappeur américain controversé Eminem est de retour avec The Marshall Mathers LP 2, une suite à The Marshall Mathers LP, sorti en 2000.  Comme son prédécesseur, MMLP2 est profondément introspectif. Maintenant âgé de 41 ans, Eminem est plus mature. Il ne cherche plus à provoquer et choquer, mais à se réconcilier avec les victimes de sa musique en exprimant ses remords.

Le contenu lyrique est honnête, créatif et émotionnel tout au long du disque. D’ailleurs, plusieurs thèmes classiques d’Eminem sont revisités. Certains morceaux sont des références explicites à d’anciens hits, dont Bad Guy, qui met en vedette Matthew, le frère du personnage Stan de la chanson éponyme.

La production est bonne malgré l’absence de Dr. Dre dans le studio. Rick Rubin, Frequency et Luis Resto sont parmi les collaborateurs. Le résultat de cette alliance est une série de rythmes instrumentaux éclectiques et expérimentaux. En majorité, les accords sont bien réussis, surtout sur Rhyme or Reason et sur So Far qui échantillonnent habilement des artistes connus, mais des exceptions comme Survival rappellent les rythmes affreux de Recovery, le dernier album du rappeur de Détroit.

Le flow de l’originaire du Michigan est aussi impeccable que jamais et il est mis en valeur, entre autres, dans Rap God. Le ton de la voix d’Eminem est neutre dans MMLP2, délaissant les accents bizarres de Relapse et les cris agressants de Recovery. Les émotions sont plutôt transmises par son intensité et ses paroles.

En général, l’album est très réussi. Marshall Mathers assouvit ses vrais fans avec des compositions exceptionnelles comme Brainless et Love Game qui jouit d’ailleurs d’une collaboration renversante de Kendrick Lamar. Par contre, certaines chansons comme The Monster et Survival, auraient facilement pu être délaissées de l’œuvre, ce qui l’aurait même améliorée.

The Marshall Mathers LP2, d’Eminem, sort le 5 novembre.

Crédit photo: Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *