À la uneBaromètreTémoignage corporel

Catherine Lamothe10 octobre 20131 min

Il est difficile au premier abord de bien cerner Ce corps qui parle, présenté ce mois-ci à L’Espace Libre. Avec cette conférence-spectacle, Yves Marc mêle chorégraphies, humour et poésie afin d’illustrer le langage du corps. Pendant plus d’une heure trente, le conférencier démontre à quel point le corps humain peut être révélateur de l’humeur des gens: posture, regard, démarche, tout y passe. Il s’agit, au final, d’une grande réflexion sur les gestes que tout le monde pose au quotidien.

Le spectacle commence de façon un peu austère. Scène pratiquement vide à l’exception d’une table et d’une chaise, conférencier vêtu de noir : l’accent est mis sur le contenu et non le contenant. Yves Marc entame sa conférence avec des notions scientifiques, abordant la neurologie et les réactions du cerveau. Cette entrée en la matière est difficile d’accès, et les premières blagues du conférencier tombent à plat.

Néanmoins, le talent d’acteur et de mime de l’orateur allège rapidement l’atmosphère. Yves Marc gigote sans arrêt et rend la scène plus vivante. Il multiplie les mimiques pour gagner l’intérêt, marche à la Charlie Chaplin, danse la claquette et se sert même d’une louche pour expliquer les mouvements de la tête. Les lumières allumées dans la salle permettent également une interaction animée avec le conférencier et, tout compte fait, le public rigole franchement.

Ce corps qui parle demeure malgré tout un apprentissage pertinent sur le corps humain, plus qu’un divertissement. Yves Marc sait amener le public là où il veut, et les gens ressortent de la salle en souriant, davantage conscients du message que la gestuelle envoie au quotidien.

Ce corps qui parle est présenté jusqu’au 28 octobre à L’Espace libre, à Montréal.

crédit photo: Catherine Asselin-Boulanger

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *