UQAMDe la grimpe pour tous

Avatar Simon Dansereau28 janvier 20132 min

Mardi soir dernier se tenait la toute première édition du Défi escalade UQAM au Centre sportif. Sous la forme d’une compétition, cet événement se voulait une façon pour les organisateurs de faire le pont entre les habitués et les néophytes.

Antidote 10

Au menu, initiation à la discipline, concours de vitesse, épreuves d’endurance et séance d’accréditation de grimpeurs gratuite. En plus du mur d’escalade en hauteur, les participants pouvaient exercer leur force au bloc, une épreuve d’escalade à part entière. «C’est une discipline où il faut forcer intelligemment», souligne Thomas, instructeur d’escalade, spécialisé dans cette discipline.

«On voulait promouvoir la discipline pour que la communauté des grimpeurs se tienne plus», souligne Jérémy St-Pierre, instructeur d’escalade au Centre sportif. Selon lui, l’escalade se porte relativement bien au sein de la communauté uqamienne, mais est toutefois d’avis que les murs d’escalade ne sont pas encore assez utilisés. Pour Samir Rafraf, le coordonnateur des activités dirigées d’apprentissage, l’intérêt pour l’escalade au sein de l’UQAM varie de manière cyclique depuis l’ouverture du Centre sportif en 2001. Il a donc décidé d’organiser l’événement afin de permettre aux étudiants de «retrouver l’engouement».

Mathieu Martineau, étudiant en marketing, faisait partie des nouveaux initiés à l’escalade et a beaucoup apprécié son expérience. «C’était motivant! J’ai trouvé que c’était un bon début comme résolution de nouvelle d’année», s’exclame-t-il après avoir tenté l’expérience au bloc. Il raconte que ce qu’il l’a motivé à venir essayer l’escalade c’est le voyage d’escalade de glace que propose le Centre sportif pour février prochain.

Comme l’escalade ne fait pas partie du réseau de sport interuniversitaire canadien (SIC), il ne peut y avoir d’équipe de compétition. Toutefois, l’UQAM a créé un groupe Facebook afin de maintenir une communauté active de grimpeurs au sein de l’Université. Il compte quelque 120 membres qui se servent de cette plateforme pour se trouver des partenaires de grimpe. Selon le coordonnateur, cette initiative a réellement aidé à maintenir un bassin de fidèles grimpeurs.

Au final, le Défi escalade aura permis à une quarantaine de participants de profiter à leur guise des installations, au grand plaisir des organisateurs. «C’est vraiment au-delà de mes attentes!, s’exclame Jérémy St-Pierre. Je m’étais dit que si nous avions une quinzaine de personnes ça serait en masse, alors là je suis comblé!».

Les deux organisateurs sont d’ailleurs confiants que la tradition se poursuivra dans les années à venir.

 

Crédit photo: Archives Montréal Campus

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *