UQAMDeux petites minutes pour votre santé

Avatar Colin Cote-Paulette16 janvier 20132 min

Jusqu’au 17 janvier se déroule la deuxième édition du Défi énergie UQAM 2013, une initiative du Centre sportif de l’UQAM pour promouvoir l’importance de l’activité physique régulière et spontanée.

Antidote 10

Le défi consiste en une compétition inter-facultaire visant à sensibiliser la communauté universitaire aux saines habitudes de vie. Ainsi, trois certificats (or, argent et bronze) seront remis au doyen de chaque faculté possédant le plus d’étudiants ayant participé. Les trois facultés récipiendaires des certificats, partageront 5 000 $ en prix qui seront tirés au sort le 17 janvier.

Puisque l’activité se déroule à l’Université du peuple, toute la communauté uqamienne est appelé à participer. Le personnel de l’institution s’investit donc aussi. Même le nouveau recteur Robert Proulx a pédalé dans l’agora du pavillon Judith-Jasmin le 9 janvier. «Le défi est réalisé dans un esprit communautaire», indique Andrée Dionne, responsable du Centre sportif de l’UQAM et de la promotion de la santé à l’Université. La conception de l’expérience multimédia interactive a été confiée à un ancien étudiant de l’École de design de l’UQAM.

Un défi quotidien
Pour beaucoup d’étudiants qui ont un horaire complexe, faire de l’activité physique représente un vrai casse-tête. «C’est une période difficile pour les étudiants : l’alternance sport, travail, étude, en plus du stress», estime la porte-parole du défi, Joëlle Numainville, étudiante finissante de l’École des sciences de la gestion (ESG) en administration et athlète cycliste ayant terminé 12e aux Jeux olympiques de Londres. Cette dernière pense que «toutes les initiatives sont bonnes pour valoriser et encourager l’activité physique».

Le Défi énergie UQAM propose à la population uqamienne d’être actif deux minutes pour chaque heure de travail assis. «Peu de gens savent qu’en plus de séances de sports quotidiennes, il est primordial de ne pas rester assis toute la journée, pour notre métabolisme», signale Andrée Dionne. Le site du défi, propose des trucs tels que de profiter de chaque pause pour se lever et aller marcher, se déplacer pour parler à ses collègues rapprochés au lieu de parler au téléphone ou de leur envoyer un courriel.

Pour connaître l’horaire de toutes les activités du défi et pour vous inscrire : http://www.8defis.uqam.ca/nouvelle.php?id=1641#.UPOTseTBGE0

Crédit photo: Archives Montréal Campus

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *