UQAML’éducation aura ses propres jeux interuniversitaires

Augustin de Baudinière10 février 20223 min

Si les Jeux de la Communication et du Commerce préparent respectivement leur 26e et 34e édition, les Jeux de l’Éducation organisent leur première, qui se tiendra du 6 au 8 mai à l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR). L’Université du Québec à Montréal (UQAM) est l’une des neuf universités qui auront la chance d’y participer.

Jusqu’à aujourd’hui, les départements d’éducation étaient privés de ce genre de compétition interuniversitaire. Ils pouvaient seulement assister à un colloque principalement destiné aux étudiant(e)s en enseignement secondaire. « Au primaire ou en adaptation scolaire, on ne retrouvait pas ces activités [interuniversitaires]. On s’est dit que ça manquait à notre parcours universitaire. C’est de là [que l’idée de fonder les Jeux] est venue », explique Samuel Lavoie, co-fondateur des Jeux de l’Éducation et étudiant au baccalauréat en loisir, culture et tourisme à l’UQTR.

Samuel Lavoie et Alexia Beaudry, co-fondatrice des Jeux et ancienne étudiante en éducation préscolaire et en enseignement primaire à l’UQTR, ont profité du retour sur le campus en septembre dernier pour rencontrer les associations étudiantes de différentes universités afin de leur présenter l’événement.

« Ce n’était vraiment pas prévu, [mais] on se retrouve [maintenant] avec neuf universités. C’est le triple de ce qu’on avait en tête, donc c’est vraiment une grande fierté », déclare Samuel Lavoie. Pendant trois jours, près de 300 étudiants et étudiantes s’affronteront lors d’épreuves qui correspondent aux compétences exigées par les programmes en éducation.

Les uqamiens et les uqamiennes en lice

L’UQAM, comme plusieurs autres universités, a rapidement répondu à l’appel. « Les organisateurs ont lancé l’idée et j’ai tout de suite été enthousiaste. On a fixé un rendez-vous dans un café de l’UQAM pour qu’ils puissent me parler des détails plus concrets [concernant la première édition des Jeux de l’Éducation] », explique Roberto Larocque, responsable des affaires externes de l’Association des étudiantes et étudiants de la Faculté des sciences de l’éducation (ADEESE) de l’UQAM.

Le responsable des affaires universitaires de l’ADEESE, Simon-Pierre Mercille, a récemment terminé le recrutement de l’équipe uqamienne qui est composée de 32 membres. La sélection des participant(e)s a été réalisée en fonction des personnes qui avaient répondu le plus rapidement à l’appel lancé par l’association sur leurs médias sociaux.

Des activités variées

Les délégations des neuf universités prendront part à des activités pédagogiques basées sur des mises en situation réelle, telle que la gestion de classe et d’élèves en difficulté. Des rencontres sportives, des conférences et deux soirées thématiques sont aussi prévues pendant la première fin de semaine du mois de mars. Chaque délégation doit également écrire une chanson qui la représente et créer un logo.

Afin d’être prêtes pour les compétitions, certaines délégations ont décidé d’inviter des enseignant(e)s d’expérience pour offrir des classes de maîtres, comme celles organisées pour les Jeux de la Communication.

Des trophées seront décernés aux délégations par un jury lors du gala de fermeture, le 6 mars prochain.

Enthousiaste à l’idée de voir les délégations donner le meilleur d’elles-mêmes lors des épreuves, Samuel Lavoie préfère ne pas faire de pronostics quant au futur vainqueur des Jeux. « C’est une première édition, donc on donne la chance à tout le monde. Le but, c’est vraiment de tâter le terrain [pour] voir si c’est quelque chose qu’on veut refaire dans le futur », conclut-il.

Une illustration d’Augustin de Baudinière | Montréal Campus

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *