UQAMRappel des consignes sanitaires en vigueur dans l’Université

Camille Cusset14 mai 20213 min

Des mesures plus strictes sont en vigueur dans l’enceinte de l’UQAM, suite au resserrement des mesures sanitaires promulgué par le gouvernement du Québec en avril. Des masques réglementaires sont mis à la disposition de la communauté étudiante et la collecte des masques souillés s’organise progressivement.

Bénévolat ABQSJ

Le 9 avril dernier, la direction de l’UQAM annonçait par courriel le resserrement de certaines mesures sanitaires dans le cadre de la lutte contre la propagation de la COVID-19 et de ses variants. Ces nouvelles restrictions imposent le port du masque chirurgical à l’intérieur de l’Université, et ce, de façon continue, depuis le 12 avril 2021. 

Désormais, deux étudiants ou étudiantes partageant le même espace de travail doivent porter un masque médical, et ce même si une barrière physique et une distance de 2 mètres les séparent. Les étudiants et les étudiantes sont autorisé(e)s à ôter leurs masques au cours des présentations orales se déroulant dans les salles de classe. Certaines exemptions au port du masque s’appliquent, comme lorsqu’un membre du personnel ou de la communauté étudiante se trouve seul dans un bureau fermé. Par ailleurs, seuls les membres du personnel enseignant en salle de cours, et se tenant à deux mètres de distance de la personne la plus proche, peuvent retirer leurs masques.

Distribution et recyclage des masques

Actuellement, des masques chirurgicaux sont distribués gratuitement aux entrées du campus. Suivant une démarche écologique, il est possible de déposer les masques usagés dans l’un ou l’autre des bacs de récupération disposés à différents endroits du campus. 

« Les masques de procédure sont récupérés présentement à 22 points de collecte. Ils sont présentement entreposés, le temps de finaliser l’analyse des options en concertation avec d’autres universités montréalaises » a précisé la directrice des relations de presse de l’UQAM Jenny Desrochers. 

Sur le plan financier, les masques chirurgicaux conformes sont fournis gratuitement à l’UQAM par le gouvernement du Québec, d’après les informations obtenues de l’administration de l’UQAM. Selon Jenny Desrochers, la demande d’approvisionnement en masque est soumise au gouvernement provincial chaque trimestre. Il a été impossible de connaître les coûts y étant associés. 

Sécurité et port du masque

Les agents et les agentes de sécurité sont fortement mis(es) à contribution pour veiller au respect du port du masque à l’UQAM. Depuis la session d’automne 2020, les accès à l’Université sont limités et surveillés par le service de sécurité de l’établissement. « Les agents accueillent les personnes, ils leur demandent de laver leurs mains puis on leur remet un masque chirurgical », explique le directeur du Service de la prévention et de la sécurité de l’UQAM, Normand Larocque.

Il affirme que l’application des consignes sanitaires au sein de l’établissement est un rôle qui a été ajouté aux agents et aux agentes de sécurité qui travaillaient déjà à l’UQAM avant la pandémie. « On n’a pas ajouté plus d’agents pour faire plus de patrouille. C’est une tâche qui s’est ajoutée dans leur patrouille habituelle », explique M. Larocque. 

Les agents et les agentes sont également mandaté(e)s pour faire des rappels dans le cas où une personne ne porterait pas le masque réglementaire et ne respecterait pas les mesures de distanciation, et pour faire évacuer toute personne qui refuserait de le porter à l’intérieur de l’Université. À la connaissance de M. Larocque, aucun cas d’évacuation pour refus de port du masque n’aurait été rapporté jusqu’à maintenant. «  Je pense que les gens veulent que ça finisse », a-t-il déclaré.

Mention photo Marie-Jeanne Ledoux-Labelle

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *