CultureFrancouvertes 2019 : Alex Burger s’empare de la dernière place en finale

Avatar Marguerite Chiarello19 avril 20193 min

Au terme de la troisième soirée des demi-finales des Francouvertes, seul Alex Burger et son style rock alternant entre énergie et douceur s’est mérité un laissez-passer pour la finale, qui se tiendra le 6 mai au Club Soda.

Le Lion d’Or faisait salle comble à nouveau mercredi pour les trois dernières prestations qui ont mis fin à la ronde des demi-finales.

Alex Burger, qui s’est mérité la troisième place au palmarès, a livré une performance rock mouvementée en commençant avec Le rock & drôle du bord d’la 20, qui figure sur son EP A’ment donner. L’artiste a remercié le public pour sa présence à ce « spectacle de reconstruction de Notre-Dame de Paris », blaguant sur le sujet d’actualité, ce qui n’a pas manqué de créer des éclats de rire.

Le chanteur a su apporter un brin de chaleur grâce à la sonorité de sa chanson Pays chauds rappelant les tropiques.

L’intensité de C7TTE LIFE

Fidèle à leur performance précédente, C7tte life, groupe de rap constitué de David Campana, Shotto Guapo et Major, a présenté une performance explosive à la foule d’admirateurs et d’admiratrices. Comme lors de leur première prestation, le trio a vu grand en incorporant des danseurs et des danseuses, ce qui détournaient parfois l’attention du public de l’action principale.

À l’exception d’une seule chanson en début de prestation, le groupe a fait entendre les mêmes chansons dans le même ordre que lors de son premier passage sur scène il y a quelques semaines. Au cours de la chanson Therapy, une jeune spectatrice s’est imposée au-devant de la scène pour danser au rythme des rimes, volant ainsi la vedette aux rappeurs.

Bien que l’énergie ardente était au rendez-vous lors de la prestation, le rythme et le style des chansons sont restés plutôt redondants et l’entrain n’a pas été assez fort pour mener le groupe de rap à la grande finale.

Dans l’intimité de Poulin

Seule femme à compétitionner en cette troisième soirée, Poulin a offert une performance aussi passionnée et forte en émotions qu’à son habitude. La chanteuse et guitariste a débuté sa prestation avec sa chanson Assez.

S’écriant « fuck les chaises pour la prochaine tune », elle a invité les spectateurs et les spectatrices à se lever de leurs chaises pendant Peu m’importe. Cette chanson a également été un moment de rapprochement entre Poulin et la foule, alors qu’elle a délaissé son micro quelques instants.

La dernière chanson de la soirée s’est transformée en moment d’intimité entre l’artiste et les quelques spectateurs et spectatrices qui sont monté(e)s sur scène à sa demande. « L’espoir ce n’est pas de se dire que ça va aller mieux, c’est de se dire que ça fait du sens », s’est-elle exclamé avant de jouer Chandelle. Elle s’est ensuite assise sur scène auprès du public afin d’entamer son ultime sérénade.

Pour le segment J’aime mes ex, Mélanie Venditti, qui a participé à la 21e édition des Francouvertes, a présenté des chansons de son prochain EP Épitaphes, qui sera disponible le 20 avril prochain. La chanteuse, qui maniait également le violon et la guitare, livrait des chansons aux paroles rimées mariées à des moments d’interludes musicales.

O.G.B., P’tit Béliveau et Alex Burger, les trois finalistes, s’affronteront lors de la finale qui se déroulera le 6 mai prochain au Club Soda.

photo : FRANÇOIS-ALEXIS FAVREAU MONTRÉAL CAMPUS

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *