CultureFrancouvertes 2019 : Poulin se taille une place en demi-finale

Avatar Camille Avery-Benny2 avril 20194 min

À la veille des demi-finales des 23es Francouvertes, le rock abrasif de Poulin a dominé l’attitude grunge de Fria Moeras ainsi que les instrumentaux saturés de BIRMANI.

Sept semaines après le début de l’édition 2019 du concours-vitrine, les neuf demi-finalistes ont été dévoilé(e)s devant une foule fébrile, rassemblée au Lion d’Or lundi soir. Au terme de cette soirée rock, l’éclatante Poulin s’est mérité le dernier billet vers la prochaine ronde, se classant derrière le septet hip-hop jazz O.G.B et l’auteur-compositeur-interprète sensible Thierry Larose.

Fria Moeras a débuté la soirée en déployant ses chansons pop-rock tirées de son EP La peur des animaux aux côtés de « ses Bélugas », les musiciens expressifs Jérémie Boudreau-Côté et Mathieu Michaud. « J’aime beaucoup l’humain en général », a confié au Montréal Campus celle dont les textes traitent de ses peurs et de la nature humaine.

Fria Moeras et son attitude rock nonchalante ont remué le Lion d’Or, lundi soir.

Offrant également deux pièces en primeur, la jeune rockeuse a pris le soin de se rapprocher du public en se tenant à quelques reprises aux abords de la scène, derrière sa guitare d’un rouge électrique.

« Un et deux et pâté chinois », a-t-elle lancé à la blague avant de marier sa voix mielleuse à ses compositions grunge. L’attitude désinvolte de l’auteure-compositrice-interprète de Québec n’a toutefois pas su convaincre la foule et le jury, ce qui a mis fin à son parcours aux Francouvertes.

Un trio de feu

La flamboyante Poulin a par la suite donné vie à ses chansons pour la plupart inédites dans un élan de rock vif et assumé. D’une excentricité provocatrice, la Saguenéenne d’origine et sa guitare électrique n’ont fait qu’une, obnubilant le Lion d’Or.

« Il serait temps que vous donniez un prix des Francouvertes [à Étienne Dupré] », a proposé l’interprète avant de présenter ses musiciens, le batteur Thomas Sauvé-Lafrance et le bassiste et habitué du concours Étienne Dupré.

Ce dernier a participé à la finale des 20es Francouvertes deux fois plutôt qu’une, en 2016, au sein des groupes Caltâr-Bateau et Mon Doux Saigneur. Depuis, il répète les apparitions, notamment auprès de Simon Daniel le 25 février dernier.

C’est le mélange de chant presque ecclésiastique, de textes lourds et d’arrangements sonores vibrants qui a permis à Poulin de se ranger en troisième position du concours.

Décharge électrique

Sans égard aux tympans de la foule tout ouïe, BIRMANI a clos la soirée sur une note déchirante. Marquant la fin de la ronde préliminaire, le trio de musiciens aux cheveux longs a livré son rock brut dans un nuage de fumée. Dissonance, saturation et distorsion ont agrémenté la performance.

Le trio BIRMANI a donné un avant-goût de son prochain projet électrique: un EP d’une vingtaine de minutes mettant en vedette une seule chanson.

Énergiques, les rockeurs Simon Doucet-Carrière, Antoine Lévesque-Roy et Mathieu Racine ont ajouté des changements de rythmes indispensables aux passages instrumentaux qui autrement s’étiraient. Le groupe, qui se qualifie de « band désagréable de la cuvée » dans sa vidéo introductive, n’a toutefois pas pu se tailler une place en demi-finale.

Poisson d’avril

Fidèle à lui-même, Philippe Brach a préparé quelques surprises pour ouvrir la dernière soirée préliminaire. En ce premier avril, le segment J’aime mes ex, qui présente hebdomadairement un ou une artiste issu(e) d’une édition précédente des Francouvertes, s’est amorcé par une version solennelle du Ô Canada interprétée de dos par le lauréat de la 18e édition.

Ont suivi la pièce D’amour, de booze, de pot pis de topes, tirée du deuxième album de Philippe Brach, ainsi qu’une chanson exclusive en anglais; un clin d’oeil ironique au concept francophone du concours.

Les demi-finales des 23es Francouvertes auront lieu les 15, 16 et 17 avril prochains au Lion d’Or. Le public et le jury devront alors choisir les trois finalistes qui s’opposeront, le 6 mai, au Club Soda.

Palmarès après la dernière semaine de préliminaires :

1. O.G.B
2. Thierry Larose
3. Poulin
4. P’tit Belliveau et Les Grosses Coques
5. David Campana, Shotto Guapo et Major (CE7TE LIFE)
6. Dear Denizen
7. Comment Debord
8. Anaïs Constantin
9. Alex Burger

photo: FRANÇOIS-ALEXIS FAVREAU MONTRÉAL CAMPUS

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *