UQAMUne deuxième manifestation plus imposante en cette semaine de grève pour la rémunération des stages

Avatar Ludovic Théberge21 mars 20191 min

« J-F better have my money », c’est le slogan qu’ont scandé les quelques centaines d’étudiants et d’étudiantes réuni(e)s jeudi après-midi pour une manifestation demandant la rémunération de tous les stages, organisée par le Comité unitaire pour le travail étudiant.

En plus des slogans interpellant le ministre de l’Éducation Jean-François Roberge, une liste de lecture musicale sous le thème de l’argent avait été concoctée pour l’événement. Ainsi, entre les divers slogans, des chansons comme C.R.E.A.M du Wu-Tang Clan ont animé les étudiants grévistes.

Après une trentaine de minutes, les étudiants et les étudiantes se sont arrêté(e)s devant l’École des métiers des Faubourgs-de-Montréal pour y écouter les témoignages d’étudiants et d’étudiantes qui complètent présentement un diplôme d’études professionnelles. Les organisateurs cherchaient à rappeler que la rémunération des stages est un enjeu touchant autant le milieu professionnel que collégial ou universitaire.

La manifestation s’est terminée devant le bureau du ministre de l’Éducation, sur la rue Fullum.

Quelque 35 000 étudiants et étudiantes sont en grève du 18 au 22 mars pour le mouvement de la rémunération des stages.

photo: LUDOVIC THÉBERGE MONTRÉAL CAMPUS
« 1 de 5 »

photo: LUDOVIC THÉBERGE MONTRÉAL CAMPUS

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *