CultureFrancouvertes 2019 : Thierry Larose se hisse au sommet du palmarès

Avatar Laurence Thibault12 mars 20195 min

C’est lors d’une soirée bien dosée entre folk et rock doux que Thierry Larose a pris les devants des préliminaires, en livrant un spectacle vif et passionné.

Premier concurrent de ce quatrième soir de préliminaires, Olivier Lessard a offert à une salle plus paisible qu’à l’habitude un spectacle empreint de poésie. Harmonica au cou, l’artiste qui qualifie son style de « folk rural et poétique » a su commencer son spectacle en force avec Balle perdue.

Le Georgien était accompagné sur scène par trois des membres de Édwar 7, groupe ayant déjà participé aux Francouvertes en 2016. Les musiciens ont apporté une ambiance rock aux paroles sensibles d’Olivier Lessard. Entre ses pièces, le chanteur de 25 ans a également récité quelques « monologues » de son cru. Ces poèmes originaux et imagés ont permis une transition en douceur entre les différentes oeuvres musicales.

Olivier Lessard a livré une calme performance | ZOÉ ARCAND MONTRÉAL CAMPUS

Le chanteur a terminé avec Branchaille, une chanson qui figure sur son EP En attendant les normales de saison, qu’il a enregistré en quatre jours sur une ferme. Olivier Lessard s’empare de la neuvième position.

Tempête de calme

Le duo fusionnel du Saguenay–Lac-Saint-Jean vice E roi, visiblement fier d’être sur la scène du Lion d’Or, est ensuite venu exécuter six chansons. Interprétée d’entrée de jeu, La myopie du coeur est la seule pièce déjà disponible. Elle fera partie d’un EP à paraître au printemps prochain. Jayana Auger au chant et Guillaume Lessard au chant et à la guitare forme un duo depuis 2013.

Vice E roi, sur les planches du Lion d’Or | ZOÉ ARCAND MONTRÉAL CAMPUS

Qualifiant son style de « indie folk », vice E roi a permis au public d’entrer dans son intimité lors de la pièce Qui aurait cru que des mains ça casse des enfances. Les faisceaux de lumière pâle braqués sur les deux artistes ont créé un spectacle envoûtant où les voix des deux artistes se mariaient aux différentes cordes telles que le violoncelle et l’alto, instruments rarement présents aux Francouvertes.

Leur spectacle chaleureux et intime ne leur a toutefois pas permis de se glisser au palmarès.

Tendre puissance
Peut-être était-il le dernier artiste de la soirée, mais Thierry Larose a su charmer son public. « Je suis fébrile », a-t-il lancé en riant avant de commencer Cantaloup, pièce qui fait rimer douceur et dynamisme.

Charles-Antoine Olivier, batteur du groupe Zen Bamboo, Marie Claudel à la guitare et Baumans à la basse partageaient la scène avec le jeune artiste de 21 ans. C’est un doux mélange entre la voix harmonieuse de Thierry Larose et l’énergie de la musique plus rock que le public a pu entendre durant cinq chansons.

Cette voix s’est surtout révélée lors de son interprétation de Cache-cou, alors qu’il s’est retrouvé seul sur scène avec sa guitare. La chanson, pour laquelle un vidéoclip est disponible depuis moins d’une semaine, a plu notamment grâce au texte délicat. Thierry Larose prévoit d’ailleurs sortir un EP au printemps prochain.

La performance charismatique du jeune homme aura ébloui autant les juges que le public, lui permettant de prendre place au sommet du palmarès.

Retour pour Juste Robert

Le classique segment J’aime mes ex était assuré par Juste Robert, participant de la 21e édition des Francouvertes. L’auteur-compositeur-interprète a sorti vendredi dernier son disque Mon mammifère préféré, mais a préféré jouer des morceaux inédits dont Sous les hélicos. Muni de sa guitare, celui qui a mentionné ne pas être passé « proche du tout  » de se rendre en finale il y a deux ans a aussi rejoué une des chansons interprétées lors de son passage en 2017.

C’est le rap qui dominera une deuxième fois la semaine prochaine tandis que Kirouac & Kodakludo, O.G.B et Suprême Sans Plomb fouleront les planches du Lion d’Or pour la cinquième soirée des préliminaires.

Palmarès après la quatrième semaine de préliminaires :

1. Thierry Larose
2. P’tit Belliveau et Les Grosses Coques
3. David Campana, Shotto Guapo et Major (CE7TE LIFE)
4. Comment Debord
5. Anaïs Constantin
6. Alex Burger
7. Foisy.
8. Marie-Gold
9. Olivier Lessard

photo: ZOÉ ARCAND MONTRÉAL CAMPUS

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *