CultureFrancouvertes 2019 : du rap pour démarrer le bal

Avatar Laurence Thibault19 février 20194 min

Le hip-hop était à l’honneur lors de la première soirée de la phase préliminaire des Francouvertes lundi soir au Lion d’Or et c’est finalement le trio CE7TE LIFE qui a triomphé, tandis que Marie-Gold et Miles Barnes s’installent respectivement en deuxième et en troisième position.

Le Lion d’Or était déjà bien rempli en début de soirée pour le traditionnel segment J’aime mes ex, durant lequel un ex-participant des Francouvertes vient chanter une nouvelle pièce. C’est Shawn Jobin, participant de la cuvée 2017, qui a cassé la glace. Originaire de la Saskatchewan, le rappeur a interprété trois chansons qui se retrouveront sur son nouvel EP à l’automne prochain.

Le jeune rappeur d’Ahuntsic Miles Barnes était le premier participant à fouler les planches du Lion d’Or. Accompagné sur scène par les deux membres de Clay and Friends Pops et Poolboy, l’artiste présentait pour la première fois son projet YFW (Y Faut Work). Le rappeur de 22 ans a choisi précisément cette soirée pour lancer son nouvel EP, puisque les Francouvertes représentent selon lui une belle plateforme pour lancer du nouveau matériel.

Micro-casque à l’oreille, le chanteur a occupé la scène avec des mouvements de danse et en a profité pour faire participer le public. Le rythme funk et jazzy entraînant du guitariste ajoutait une touche musicale intéressante au rap de Miles Barnes. Malgré ses déhanchements et son charisme, il s’est classé au dernier rang du classement provisoire.

CE7TE LIFE

Applaudi à tout rompre dès leur entrée sur scène, le trio de rappeurs CE7TE LIFE, composé de David Campana, de Shotto Guapo et du beatmaker Major, a réussi à mettre le feu aux planches avec des sonorités trap et soul. « Ce qu’on va vous faire vivre ce soir, c’est un timelapse d’une semaine en 30 minutes », a expliqué Shotto Guapo avant d’entamer la première chanson SUCCESS (Monday).

Le groupe considère qu’il est possible de faire du trap tout en passant un message au public. Il a offert un spectacle tout en mouvement avec beaucoup d’énergie. Ceux qui ont débuté leur projet commun en 2018 étaient accompagnés sur scène par deux  danseurs et une danseuse, qui ont d’abord apporté un aspect esthétique, mais qui sont rapidement devenus une distraction.

Si leur prestation était vive et entraînante, leur dernière chanson CE7TE LIFE était le paroxysme de la soirée. Une trentaine de personnes sont venues rejoindre le groupe sur scène pour danser et sauter. L’énergie et le rap aux nombreuses origines de CE7TE LIFE leur ont donc permis de prendre la première place du palmarès.

Marie-Gold

L’énergie à son comble, la barre était haute et la dernière participante, Marie-Gold, a su être à la hauteur. Ancienne étudiante à Polytechnique, celle qui dédit désormais sa carrière au rap a débuté avec une nouvelle pièce Que quand je m’expose (wait). Durant son court spectacle, la rappeuse et beatmakeuse a présenté beaucoup de matériel qui n’apparaît pas dans son dernier EP Goal : Une mélodie.

Marie-Gold, qui se présente normalement en mode Dj Set, partageait la scène avec deux choristes, un batteur et un bassiste. Le rap de l’ancienne membre de Bad Nylon s’arrimait à merveille avec les sonorités parfois jazz, parfois plus féroces des musiciens.

La rappeuse Marie-Gold | ZOÉ ARCAND MONTRÉAL CAMPUS

« Ça y est, je me convertis en artiste folk », a-t-elle lancé à la blague en sortant une guitare acoustique pour débuter sa dernière chanson. Quelques secondes après avoir entamé les premières lignes d’Attitude de merde dans un tout nouveau style, l’artiste a abandonné la guitare pour reprendre son micro avec une énergie explosive. C’est grâce à ses rimes travaillées que Marie-Gold s’est classée au deuxième rang.

La deuxième ronde de préliminaires se poursuit lundi prochain au Lion d’Or avec Anaïs Constantin, Simon Daniel et Foisy.

photo: ZOÉ ARCAND MONTRÉAL CAMPUS

CE7TE LIFE a remporté la première soirée des préliminaires lundi soir.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

À lire aussi