UQAMUne nouvelle ressource pour les étudiants et étudiantes non francophones

Avatar Étienne Robidoux20 janvier 20193 min

Depuis le 21 janvier, le nouveau Centre d’aide en français langue seconde offre des séances d’accompagnement individuel pour des lectures, des rédactions de travaux et des présentations orales à l’ensemble des étudiants et étudiantes de l’UQAM.

Le nouveau projet est élaboré par l’École de langues de l’UQAM, qui offrait déjà un service de soutien individuel gratuit pour les personnes inscrites dans un cours de perfectionnement de français langue seconde. Ce nouveau centre d’aide offre le même type d’accompagnement, mais à toutes les personnes de l’UQAM dont le français n’est pas la langue première.

Le service permet à ces étudiants et étudiantes de « rencontrer un moniteur qui va les aider autant sur le plan de la compréhension que de la production », affirme la directrice des programmes de français langue seconde à l’École de langues de l’UQAM, Agnès Baron, en entrevue avec le Montréal Campus en décembre dernier.

« C’est une chose d’être dans nos cours [de perfectionnement du français] et d’apprendre à rédiger et c’est une autre chose d’arriver dans un baccalauréat avec des francophones et de devoir fournir en écriture et en lecture », souligne la maître de langue à l’UQAM Josée Blanchet, qui est à l’origine de cette initiative.

Service d’aide personnalisé

Gabriela Torres Ferreira est une étudiante brésilienne à la maîtrise en enseignement des arts à l’UQAM depuis septembre dernier. Elle affirme que les quatre séances qu’elle a suivies à l’ancienne version du centre d’aide en français lui ont été « essentielles » pour la révision de ses travaux écrits. « C’était rassurant d’avoir d’autres yeux dans le texte que j’écrivais. À force de lire et relire, tu finis par ne plus voir les erreurs », fait remarquer l’étudiante, qui a vu ses résultats s’améliorer grâce à cette aide. Celle-ci reconnaît toutefois que la durée maximale d’une demi-heure n’était pas suffisante pour sa consultation.

Avec ce nouveau programme, les étudiants et étudiantes peuvent maintenant bénéficier de séances allant jusqu’à une heure. « Nous avons un objectif d’apprentissage. On vise à rendre l’étudiant plus autonome », rapporte Josée Blanchet, qui est également la coordonnatrice du nouveau centre. Elle précise qu’il ne s’agit pas d’un service de correction, mais plutôt d’accompagnement.

Quatre tutrices entrent donc en fonction, toutes des étudiantes au 2e ou au 3e cycle inscrites en littérature, en didactique des langues et en linguistique. Quatre maîtres de langue encadrent l’administration et la coordination du projet, qui pourrait éventuellement compter davantage de tuteurs et tutrices.

« On veut les accompagner et favoriser la réussite universitaire. C’est l’objectif premier de ce centre », affirme Mme Blanchet.

Le service demeure gratuit pour ceux et celles qui suivent des cours qui portent les sigles FLE ou FLS de l’École de langues et pour les diplômés et diplômées récent(e)s des programmes de français langue seconde. Pour les autres étudiants et étudiantes de l’UQAM, le coût du service a été fixé à 15 $ pour 30 minutes et à 25 $ pour une heure.

photo: MONTRÉAL CAMPUS

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *