À la uneUQAMLise Bissonnette quitte la direction du CA de l’UQAM

Avatar Isabelle Grignon-Francke31 janvier 20181 min

Lise Bissonnette, présidente du conseil d’administration de l’UQAM, quitte l’université en critiquant la discrimination et « l’iniquité flagrante » dont sont victimes les universités du réseau de l’Université du Québec, écrit-elle dans sa lettre de démission publiée dans Le Devoir ce matin.

Mme Bissonnette vise clairement la classe politique qui déconsidérerait l’UQAM, mettant sur un piédestal les universités à charte. En poste depuis 2013, elle avait fait de la reconnaissance du réseau de l’UQ son cheval de bataille.

Sa critique est un portrait plus global du financement gouvernemental des universités que celui dressé par l’ex-recteur Robert Proulx. Ce dernier, lors de son entrevue de fin de mandat avec le Montréal Campus, affirmait qu’« il serait faux de prétendre que le gouvernement entretient cette distinction-là » à la lumière des enveloppes remises selon l’équivalent en étudiant à temps plein. Toutefois, ce montant versé ne représente qu’une facette du financement universitaire au Québec.

Dans une entrevue accordée au Montréal Campus en février 2017, Lise Bissonnette avait tenu un important plaidoyer à l’égard du réseau UQ. « Je suis une grande défenseure des universités publiques, du réseau de l’Université du Québec, pas du réseau pour le réseau, [mais] du réseau des universités du Québec sur son territoire ». L’ancienne directrice du Devoir ajoutait qu’« on laissait trop installer l’idée qu’il y avait deux sortes d’universités ».

Dans un communiqué, la rectrice de l’UQAM, Magda Fusaro, a tenu à « saluer l’immense contribution de Mme Lise Bissonnette, grande dame et amie de l’UQAM, qui a éclairé nos débats et défendu avec conviction notre institution sur toutes les tribunes ».

 

photo : ARCHIVES MONTRÉAL CAMPUS

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *