À la uneCultureThe Posterz : directement sortis de la jungle montréalaise

Alexandre Perras22 janvier 20163 min

Joey Sherrett, Kris The $pirit et Husser ont débuté la troisième saison de l’émission Le Studio de CHOQ.ca avec une puissante performance aux sonorités organiques. Le trio hip-hop montréalais The Posterz a joué en exclusivité Red Pills, une toute nouvelle composition qui était présentée pour la première fois au public.

Les trois rappeurs anglophones se sont rencontrés dans le sous-sol d’un centre communautaire et sont devenus partenaires de création par le biais de leur passion pour la musique. Leur nom circule de plus en plus à l’international, mais The Posterz reste encore assez méconnu au Québec.

À l’automne 2013, ils ont sorti Starships & Dark Tints, un premier EP aux rythmes très efficaces. Après deux années de production, le groupe a fait paraître son deuxième EP, Junga, le 30 octobre. Ce sont les morceaux de cet album que le trio a joués au Studio. Complètement enregistré à Montréal, Junga aborde la thématique de l’environnement métropolitain qui peut parfois être comparé à une jungle.

«Junga est une représentation de notre environnement, soit la ville de Montréal. D’ailleurs, toutes les grandes villes du monde sont en quelque sorte des jungles et nous sommes tous des animaux tentant de survivre dans ces univers hostiles», explique Joey Sherrett.

Ce nouveau projet est composé de six chansons, dont Bulalay, présentement jouée dans plusieurs stations de radio en Europe, Want It All et Rumble qui ont toutes été entendues à l’émission. «À travers l’EP, nous voulions faire quelque chose de plus organique avec certains instruments et des sons dérivés des voix. Disons que la transition s’est faite naturellement», poursuit Joey Sherrett.

D’ailleurs, le trio s’est permis de présenter une pièce exclusive, Red Pills, qui suit cette logique de création maintenant caractéristique du groupe avec l’apparition d’instruments ou d’échantillonnage de sons. Bien que le groupe soit peu loquace sur leurs projets à venir, la présentation de cette chanson laisse présager l’arrivée de nouveaux contenus dans un avenir rapproché.

Ces «posterz boys» croissent sur le marché du hip-hop de façon exponentielle. Fraichement revenus d’un spectacle à Brooklyn, Kris The $pirit explique qu’ils devaient se démarquer tout en gardant leur authenticité dans ce marché où il est courant de voir des artistes copier des genres et des styles. «Notre but est de se concentrer et de travailler sur notre propre vibe», souligne-t-il.

«The Posterz est du rap international qui vient de Montréal, nous sommes fiers d’être Montréalais, mais avant tout, notre musique provient de nos tripes», a précisé Joey Sherrett. L’importance qu’accorde le groupe à son authenticité et son unicité semble fonctionner, vu leur popularité grandissante à travers le monde.

Lien vers le soundcloud de The Posterz: https://soundcloud.com/thepost3rz/sets/junga-ep

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *