À la uneCultureLe meilleur du pire de Charlie Hebdo

Maude Parent23 décembre 20152 min

L’année 2015 a connu un départ éprouvant pour le journal satirique parisien Charlie Hebdo. Ses bureaux ont été la cible d’une attaque terroriste le 7 janvier où 12 personnes ont perdu la vie, dont des journalistes et des caricaturistes. Charlie Hebdo termine néanmoins 2015 avec Tout est pardonné, une rétrospective de l’année. La brique de près de 200 pages et de 500 dessins compte les meilleurs des pires coups des caricaturistes de ce journal devenu célèbre à travers le monde.

C’est sans déception et avec un sourire en coin presque vicieux que le lecteur tourne les pages colorées de croquis aux gros traits de feutre. À travers ces images, Charlie est fidèle à lui-même, l’équipe ayant choisi ses meilleurs dessins non-publiés qui représentent les pires blagues qu’on lui connaît si bien: vulgarités, images sanglantes et cinglantes, propos violents, humour noir. Le titre évocateur Tout est pardonné est le symbole d’une douce rémission.

Charlie ose rire de ce qui n’est pas drôle, sans censure et avec un cynisme brillant. Et le lecteur embarque. Tout est pardonné recense les moments où les caricaturistes se sont moqués des religions, autant des prêtres pédophiles que du radicalisme islamique, du terrorisme, de la crise des réfugiés, de la montée de l’extrême droite en France. Les caricatures ont de quoi choquer: Dilem nourrit les poissons à bouchées de réfugiés et Luz dépeint des politiciens avec un visage de forme phallique. Ils se permettent d’aller très loin et c’est ce que les adeptes de Charlie Hebdo recherchent. À travers ces vulgarités, l’ouvrage illustre les événements marquants de 2015 de manière complète.

On aurait pu penser que cette année serait morne et fade, voire inexistante en l’absence des défunts Charb, Cabu, Tignous, Honoré et Wolsinski. Mais Charlie Hebdo prouve par cet ouvrage qu’il se tient debout et fort. Tout est pardonné, sans cliché, redonne vie à ceux qui ont marqué le journal hebdomadaire en l’espace de quelques chapitres dédiés à chacun d’eux tout en offrant un tour de l’actualité réussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *