À la uneUQAMl’UQAM à Tokyo

Avatar Benoît Lortie4 février 20152 min

 Déjà visionnée plus de 13800 fois, la vidéo de présentation de la délégation de l’UQAM pour les Jeux de la communication 2015 connaît un succès fulgurant.

Ayant été mise en ligne le 14 janvier dernier, la courte vidéo met en scène une vision futuriste de la capitale Tokyo, envahie par l’immigration occidentale massive. «L’univers Néo-Tokyo est inspiré en partie de Akira, un film d’animation japonais dont l’action se déroule dans un univers futuriste après la Troisième Guerre mondiale avec des gangs de rue et des êtres de télékinésie, créés par la science» raconte David Boubonnais, l’un des trois réalisateurs de ce court métrage avec Gabriel Lajournade et Maxime Bergeron Moreau. Ces derniers font équipe dans la catégorie Création vidéo pour les Jeux de la Communication, qui auront lieu du 4 au 8 mars à Trois-Rivières. «Selon la tradition, l’équipe Création vidéo a pour mandat de présenter toute la délégation, une tâche ingrate car il faut présenter 30 personnes en peu de temps», explique David Bourbonnais.

Les trois étudiants en télévision ont eu l’idée originale du scénario en visionnant les présentations des délégations précédentes et en voulant passer à un niveau supérieur. Ils désiraient réaliser un court métrage racontant une histoire dans laquelle tous les participants incarnent des personnages. «Avec cette trame-là, on a incorporé l’idée des jeux avec plusieurs bandes rivales et le côté plus trash des malfrats», révèle David Bourbonnais. Même si quelques images du Japon ont été sélectionnées sur Youtube, tous les tableaux ont été tournés à Montréal. Il leur a fallu notamment créer les costumes, les lieux, l’ambiance. «Nous avons filmé avec une caméra pour le cinéma, la Black magic Cinema Camera. Elle offre le format d’image le plus riche en terme de définition et de couleurs» explique Gabriel Lajournade.

Selon les trois étudiants, le succès de la vidéo repose sur un travail d’équipe. «David est un gars d’idées, Maxime est particulièrement fort en direction photo et en éclairage. Pour ma part, je me spécialise en post production», détaille Gabriel Lajournade.

 

Une expérience unique

Les Jeux de la communication sont une occasion de mettre en pratique les compétences acquises tout au long du baccalauréat dans une compétition entre huit universités de l’est du Canada. «Une excellente façon de se dépasser sur le plan personnel et de se faire des contacts réels et tangibles dans le domaine convoité pour un futur emploi», croit la co-chef de la délégation 2015, Cloé Viens. C’est aussi vivre une expérience avec un groupe auquel on a un fort sentiment d’appartenance», ajoute-t-elle.

Vu la réception positive du court métrage, les trois vidéastes travaillent actuellement au synopsis d’un projet plus élaboré à partir du même concept.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *