À la uneUQAMDiscussion sur l’éducation

Carl Vaillancourt3 décembre 20142 min

Une carte virtuelle universelle pour l’ensemble du réseau universitaire montréalais et un passeport culturel pour les étudiants étrangers sont notamment les projets qui ont été mis de l’avant lors de l’événement Je vois Montréal, le 17 novembre dernier, au cœur de la Place des Arts.

La première édition de cet événement se divisait en quatre chantiers pour repenser sur l’économie sociale, l’entrepreneuriat, la qualité de vie et l’éducation. Ce dernier réunissait plusieurs projets porteurs et forts prometteurs pour la région du Grand Montréal.

Le recteur de l’Université du Québec à Montréal (UQAM), Robert Proulx, a tenu à rappeler l’importance de telles institutions dans la métropole. «Les étudiants étrangers doivent considérer le réseau universitaire dans la région montréalaise, puisqu’elle est la métropole universitaire du Canada. Elle fait partie des villes importantes en Éducation dans le continent américain tout comme la ville de Boston.»

Un projet de carte étudiante virtuelle serait utilisé afin de permettre une meilleure accessibilité aux étudiants à des ressources telles que des rabais dans les salles de spectacle et certains commerces, une accessibilité gratuite dans les différentes bibliothèques de la ville et plusieurs autres privilèges uniques à la communauté universitaire. «La carte étudiante virtuelle sera une avenue intéressante pour les 180 000 étudiants universitaires dans la région montréalaise», a affirmé le chancelier de l’Université Concordia, Jacques Ménard. Elle aurait pour but de faciliter l’insertion des jeunes étudiants dans la métropole.

 

Un maximum de culture aux étudiants étrangers

Les leaders en matière d’éducation ont proposé une formule de passeport culturel pour les étudiants étrangers afin de faciliter leur intégration à la culture montréalaise. « Les étudiants étrangers auraient la chance de bénéficier de rabais considérables sur des concerts, des activités culturelles, une entrée dans les lieux culturels et des rabais afin de participer à des activités culturelles dans la région du Grand Montréal », a-t-il énuméré.

Selon le président de la Fédération étudiante universitaire du Québec Jonathan Bouchard, les étudiants doivent bénéficier de tous les avantages que la ville de Montréal peut leur apporter. «Plus de 20 000 étudiants étrangers franchissent les frontières canadiennes afin de poursuivre leurs études en sol québécois» a exposé le représentant de la FEUQ. « Il serait important d’établir un plan d’action quant à la rétention des étudiants étrangers dans la région montréalaise», a poursuivi Jacques Ménard.

Dans moins de 26 mois, la ville de Montréal fêtera 375e anniversaire. La visibilité de Montréal à l’échelle mondiale devra s’accélérer d’ici 2017.

Crédit photo : Facebook de Je vois mtl

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *