À la uneUQAMBouée de sauvetage

Moins de cinq étudiants étrangers par session profitent du nouveau service d’ateliers privés de perfectionnement en français offerts par le Service à la Vie étudiante (SVE). Faute de financement,  le projet pilote lancé en automne dernier ne pourra prendre de l’expansion.

Pour le moment, les ateliers privés sont proposés de manière informelle, et ce, à quelques étudiants seulement, selon la directrice du service des communications Jenny Desrochers. Si les responsables du projet n’arrivent pas à obtenir plus de financement, le projet pilote sera abandonné par l’UQAM l’an prochain.

Afin de répondre aux exigences de son professeur, l’étudiante à la maitrise d’origine tunisienne, Farah ElKefi a approché le Service à la Vie étudiante pour recevoir des ateliers de perfectionnement de la langue française. Depuis janvier, elle rencontre en privé une formatrice à raison de deux à trois fois par semaine. «Au début, je n’étais pas contente de savoir que j’étais en situation d’échec à cause de mon français», révèle Farah ElKefi, qui niait à l’époque sa difficulté. Sur les 3000 étudiants étrangers acceptés à l’UQAM, près de 20 % d’entre eux proviennent de pays où le français n’est pas la langue maternelle.

D’après la formatrice pour le SVE, Chantal Gamache, c’est surtout à l’écrit que les étudiants non francophones démontrent certaines difficultés. «Ils écrivent souvent des phrases trop longues, sans verbes. Ils essaient de copier le style d’écriture parfois ampoulé de la France, explique-t-elle. Ils copient sans vraiment comprendre puisqu’ils n’apprennent pas la syntaxe, ni la grammaire française à l’école.»

En ciblant directement les problèmes de l‘étudiant, les ateliers permettent une correction rapide des problèmes de grammaire et de syntaxe. «C’est tellement concentré, on a ciblé le problème. Là, je vois la différence», dit fièrement Farah ElKefi, qui désire terminer son doctorat. En février et mars, le Service à la Vie étudiante offre aux étudiants étrangers des formations de groupe portant sur les différentes composantes de la langue française telles que la ponctuation, la rédaction et l’oral. Les étudiants peuvent s’inscrire à tout moment en en faisant la demande au SVE.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *



À lire aussi