À la uneBaromètreLa danse à fleur de peau

Avatar Pascale Lamy-Newman24 octobre 20131 min

Je ne tomberai pas – Vaslav Nijinski se veut un témoignage nostalgique de la déchéance d’un homme qui n’était pas prêt à perdre la tête. Mis en scène et interprété par Bernard Meney, le spectacle dresse un portrait à la fois émouvant et choquant du génie de la danse qu’a été Vaslav Najinski.

Dès la première syllabe du monologue, la salle du Théâtre de Quat’Sous s’est figée dans le temps, amenant l’audience dans l’esprit même du grand chorégraphe russe. Le discours de Bernard Meney, percutant, a tranché la salle avec chaque nouveau souffle, tenant chaque individu en haleine jusqu’aux derniers mots, tombant de ses lèvres comme des accusations contre l’univers. Vaslav Najinski semble effrayé de son imagination et, plus particulièrement, de la psychose qui s’empare de son esprit. On imagine un homme intellectuel, sans cesse troublé par un débat intérieur, un enchaînement de pensées qu’il ne peut arrêter.

La pièce a été montée en deux volets, qui ne se chevauchaient pas très aisément lorsque mis bout à bout. Au moment où le monologue se termine et que la chorégraphie s’entame, il y a un bris dans l’envoûte- ment des spectateurs et la salle replonge temporairement dans le moment présent. Quel dom- mage de perdre contact avec l’effet surréel provoqué par le monologue, qui requiert un effort des spectateurs pour retrouver ce sentiment d’ape- santeur. Néanmoins, la chorégraphie d’Estelle Clareton est imagée, rappelle la sensibilité, l’émotion et la fragilité de l’être humain dans toutes les phases de son existence.«La raison est pour celui qui comprend, pas pour celui qui ressent.» Ces mots expriment l’essence du spectacle Je ne tomberai pas – Vaslav Nijinski et livre au public tout ce dont il a besoin pour comprendre le tourment de ce grand créateur.

Je ne tomberai pas – Vaslav Nijinski est présenté du 16 au 25 octobre au Théâtre de Quat’Sous.

crédit photo: Nicolas Ruel

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *