UQAMLa Faculté d’éducation en grève

Avatar Marie Kirouac-Poirier23 février 20122 min

L’Association des étudiantes et des étudiants de la Faculté des sciences de l’éducation de l’UQAM (ADEESE) a voté aujourd’hui à majorité une grève générale illimitée, débutant sur-le-champ.

Dans une assemblée générale  ponctuée de rires, l’ADEESE a déclenché une grève qui exclut les stages ainsi que le cours CAR-3720, qui a été considéré comme un stage. Dans la salle Marie-Gérin Lajoie, les 800 étudiants en éducation présents ont également voté, à main levée, pour qu’une assemblée de reconduction ait lieu dans les 12 jours suivants l’assemblée d’aujourd’hui.

Les muets applaudissements encensaient en grande majorité les interventions contre la hausse des frais de scolarité. La profession d’enseignant était mise de l’avant pour promouvoir la grève. «On étudie en éducation, car nous croyons que l’éducation est une valeur importante dans la société», a déclaré un étudiant lors d’une plénière sur la grève.

D’anciennes luttes ont refait surface lors du débat. «Je me suis battue avec ma génération pour que l’enseignement soit accessible à tous», a soutenu une mère de trois enfants et finissante au baccalauréat en adaptation scolaire.

Les étudiants en éducation qui sont présentement en session intensive n’échappent pas à la règle, l’amendement ayant été battu à grande majorité. Ils tomberont tout de même en stage au retour de la semaine de relâche des écoles primaires et secondaires, mais devront rattraper les quelques cours perdus au retour des classes.

L’ADEESE est la première faculté unitaire de la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ) à avoir déclenché une grève générale illimitée. De nombreux votes de grève d’associations affiliées à la FEUQ auront lieu dans les prochains jours, notamment à Concordia la semaine prochaine. L’exécutif de la Fédération paraît optimiste. «Oui ça va passer à Concordia, il y a vraiment une bonne vibe», prévoit Yanick Grégoire.

Crédit photo: Marie Kirouac-Poirier

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *