Non classéDu gymnase à la passerelle

Catherine Lévesque15 janvier 20112 min
Créer des liens entre les Citadins et le reste de la communauté uqamienne, voici en quoi consistait la première édition du Défilé des Citadins présenté au Café Campus le 21 décembre dernier par les élèves de Gestion en tourisme et hôtellerie (GTH). 
 
Photo: Andrey Ivanov
 
 
 
L’initiatrice du projet, Laura Chau, est une ancienne membre de l’équipe de cheerleading des Citadins. Elle a voulu faire sa marque en ramassant des fonds pour les élèves-athlètes. «L’idée est partie d’un travail dans le cadre d’un cours, explique-t-elle. Par la suite, neuf autres étudiantes se sont ralliées afin de mettre ce projet sur pied.»
 
«La soirée a été un franc succès», a clamé Laura Chau. Avec la vente des billets et des dons des Alouettes, les élèves du GTH ont ainsi pu amasser près de 2 100$ qui seront distribués également parmi les équipes sportives de l’UQAM. Selon elle, les équipes caressent plusieurs projets, dont l’équipe de basketball masculine qui aimerait partir en France éventuellement.
 
Émilie Heymans, triple médaillée olympique au plongeon, a agi à titre de porte-parole pour le défilé. L’athlète est étudiante au baccalauréat en gestion et commercialisation de la mode à l’UQAM, ce qui faisait d’elle une candidate idéale pour l’événement qui alliait ses deux grandes passions pour le sport et la mode.
 
Animé par Frédéric Bastien Forrest, connu pour sa participation à l’émission «VJ recherché» de MusiquePlus, les membres des Citadins ont défilé dans des tenues sportives, gracieuseté d’Adidas, Blank, Empire, Hummel et Pirma Canada. Des sacs Modure, faits entièrement de matières recyclées créés par des uqamiens, ont complété leurs tenues.
 
«Je suis content d’avoir animé la foule, a affirmé Frédéric Bastien Forrest. On voulait donner un bon ‘show’ pour la fin de session.» Selon lui, ça vaut la peine d’encourager les Citadins et ainsi maintenir un sentiment d’appartenance avec notre équipe sportive. « J’ai l’intention de me peinturer tout en bleu et de leur donner mon appui!» On a bien hâte de voir ce Schtroumpf en herbe en action.
 
Plus de 40 prix de participation, dont des billets pour aller assister à une joute de l’Impact, ont été tirés au hasard parmi les 250 personnes présentes à l’événement. DJ Napolitaine, mixeur montréalais, a assuré la deuxième partie de la soirée, laissant le public fouler le plancher de danse jusqu’à 3h.
Y aura-t-il une deuxième édition du Défilé des Citadins l’année prochaine ? Laura Chau l’espère bien. «Il me ferait plaisir de remettre du temps sur le projet !»

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *