Non classéLe choc des titans

Andy Mailly-Pressoir12 mars 20102 min

Les Citadins de l’UQAM partiront à la conquête du titre de champion provincial de basket contre le Rouge et or de l’Université Laval, ce samedi 13 mars au centre sportif de l’UQAM. S’ils remportent cette partie, ils accèderont au championnat canadien.

Le face à face aura des allures de déjà-vu puisque les finalistes avaient déjà croisé le fer en finale lors du championnat de 2006. Les deux formations ont aussi fait le voyage Montréal-Québec quatre fois cette année, mais les joueurs de l’UQAM ont eut le meilleur sur le Rouge et Or à déjà trois reprises. 

Avec la meilleure fiche du circuit,  les troupes de l’entraineuse Olga Hrycak ont multiplié les exploits cette saison. Les Citadins n’ont jamais perdu à domicile. Les joueurs ont gagnés 11 parties sur 16 et leur travail en défense a limité leurs adversaires à 1082 points contre, le taux le plus efficace parmi les cinq équipes de la ligue.
Mme l’Entraîneuse
Ce succès serait bien sûr impossible sans la grande rigueur des joueurs mais aussi sans le travail acharné de Olga Hrycak. À ce jour, elle est la seule femme en Amérique du Nord à diriger une équipe universitaire masculine de basketball. Son mandat ne lui fait pourtant pas froid aux yeux. «Je suis une personne et un coach très perfectionniste, affirme l’entraîneuse de 62 ans. Je veux que chaque joueur donne son 100 % sur le terrain. Je travaille fort et je veux que mes joueurs en fassent autant» 

Les joueurs lui en sont d’ailleurs reconnaissants. «Elle a de l’énergie, elle saute partout, elle veut gagner, elle aime le sport. Elle est vraiment intense et c’est sans doute le meilleur coach que j’ai eu jusqu’à maintenant», ajoute l’ailier Grégory St-Amand.
Des adversaires à la hauteur

Malgré toute leur détermination, les Citadins devront redoubler de prudence. Le Rouge et Or n’a perdu aucun de ses quatre derniers matchs et pourra compter sur le retour de leur joueur étoile, Jean-François Beaulieu-Maheux, absent lors des derniers affrontements contre l’UQAM. 

Dans une entrevue accordée au journal La Presse, l’entraîneur lavallois Jacques Paiement Jr semblait confiant à l’approche du jour fatidique. «On est plus prêts qu’on ne l’a jamais été, on va étirer notre saison le plus longtemps possible.»

Rappelons que ce sera une deuxième présence consécutive en finale de championnat québécois pour l’équipe uqamienne, alors que la victoire leur avait glissé entre les doigts par un maigre écart de 3 points contre les Stingers de Concordia, l’an dernier.  

L’action débutera dès 20h, ce samedi 13 mars, au Centre Sportif de l’UQAM.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *