À la uneUQAMTournoi velouté ou corsé

Maxime Hébert1 octobre 201510 min

Le son des balles et l’intensité des joueurs se mêlent depuis le 28 septembre à l’ambiance du café Philanthrope à l’occasion du troisième tournoi de babyfoot de l’Association des étudiantes et étudiants de la faculté des sciences de l’éducation (ADEESE). Le café étudiant espère profiter de cet événement afin d’attirer une plus large clientèle.

Il s’agit de la toute première édition de cette compétition ouverte à tous les étudiants de l’Université du Québec à Montréal (UQAM), puisque les deux premières ont été organisées pour les membres de l’ADEESE seulement.

Le tournoi se déroulera durant les deux ou trois prochaines semaines selon les disponibilités communes des joueurs durant cette période. Il est disputé dans un format où, pour accéder à la ronde suivante, il faut gagner une série de deux parties sur trois.

Cette année, la compétition ne regroupe que neuf équipes de deux joueurs, ce qui constitue la seule déception pour l’organisateur de l’évènement Karl Bernatchez. «C’est la première fois qu’on fait le tournoi pour tous les étudiants, mais c’est la première fois qu’on a aussi peu de participation», révèle-t-il. Selon ses souvenirs, il y avait une douzaine d’équipe lors de la première compétition et 16 lors de la deuxième.

L’organisateur reste tout de même satisfait de l’événement. Il compte utiliser la moitié de l’argent amassé avec les inscriptions pour financer la nouvelle table achetée pour l’occasion. «L’autre moitié ira aux gagnants et il y aura aussi des prix pour les deuxième et troisième places», explique-t-il.

Gagner en popularité

La tenue de ce tournoi dans le café Philanthrope, situé au sous-sol du pavillon Gérin-Lajoie (N), représente plus qu’une simple activité uqamienne. C’est aussi une opportunité de faire connaitre l’endroit. «Le café est tellement bien caché que même ceux qui ont la plupart de leurs cours autour ne savent pas qu’on existe», soutient Karl Bernatchez, ajoutant qu’il constate déjà une amélioration dans l’achalandage. L’organisateur a en ce sens ouvert le tournoi à tous les étudiants de l’UQAM afin d’aller chercher une clientèle plus large.

Maxime Lucas fait partie des participants. L’étudiant en éducation physique et à la santé en était à sa première expérience au Philanthrope et a adoré lexpérience même sil a dû s’avouer vaincu dès la première ronde avec un pointage final de 8-10, 10-5 et 7-10 lundi. «Je vais probablement y retourner pour d’autres parties amicales», a commenté l’étudiant à la suite de sa défaite.

Ce seront donc deux semaines de séduction pour le Philanthrope afin d’augmenter sa clientèle régulière, mais aussi quatorze jours de plaisir pour les participants et spectateurs de ce tournoi uqamien.

Crédit photo : baby-foot.info

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *