http://montrealcampus.ca/wp-content/uploads/2018/11/DESS-13-1280x720.jpg

S’articulant autour du théâtre, des arts visuels et de la sculpture, la marionnette fait l’objet d’un diplôme d’études supérieures spécialisées (DESS), qui a été mis sur pied en 2007 pour répondre à son effervescence au Québec. Une marionnette d’apparence adolescente est étendue sur un banc, éclairée par des projecteurs. Une main s’avance lentement et la secoue un peu pour la tirer de son sommeil. Le personnage en silicone au chandail vert tendre se réveille sous...

http://montrealcampus.ca/wp-content/uploads/2018/03/Audition_Théâtre-1280x720.jpg

L’aspirant comédien est encouragé à investir une somme considérable pour se préparer aux auditions impitoyables des écoles de théâtre. L’argent, comme le talent, n’est toutefois pas possédé par tous et peut engendrer des inégalités bien visibles. Les services d’un coach, aussi utiles soient-ils pour maximiser les chances du candidat d’être admis dans une école de théâtre, ont un prix. « Je dirais que vingt dollars de l’heure, ce n’est rien. Ça peut monter facilement à cinquante,...

http://montrealcampus.ca/wp-content/uploads/2018/02/Homme-elephant-Jean-François-Hamelin-1280x720.jpg

Critique contemporaine des limites de l’injustice humaine, l’adaptation de la pièce L’homme éléphant, présentée au Théâtre du Rideau Vert, arrive de peine et de misère à faire revivre les souffrances qu’a réellement vécues Joseph Merrick dans les années 1880. Le rideau s’ouvre. Le public se retrouve aussitôt plongé dans l’univers des foires ambulantes du 19e siècle. « Mi-homme, mi-bête », scande un animateur de rue, déclinant les mérites de l’homme éléphant à l’avant-scène. Derrière une affiche promotionnelle digne...

http://montrealcampus.ca/wp-content/uploads/2017/11/2_VuDuPont_YRC3728-e1511157085375-1280x720.jpg

Ralliant passé et présent dans une valse réussie, la pièce Vu du pont, présentée au Théâtre du Nouveau Monde (TNM), jette un regard moderne sur l’accueil de nouveaux immigrants qui foulent le sol d’une terre inconnue. Le TNM est plein, la scène dépouillée. Un bruit de bateau fend le silence de la salle, tout ouïe et plongée dans la pénombre. Par cette entrée en matière très simple, le spectateur est prévenu : l’histoire écrite par...

http://montrealcampus.ca/wp-content/uploads/2017/11/Beaucoup-de-bruit-pour-rien-Patrice-Tremblay--1280x720.jpg

Loin des grandes tragédies shakespeariennes, la pièce Beaucoup de bruit pour rien, présentée par l’École supérieure de théâtre de l’UQAM, offre de belles surprises et a certainement de quoi divertir après un certain temps. Dès l’entrée en salle, le public plonge dans l’ambiance d’un cabaret des années 50, dans laquelle est transposée la comédie romantique écrite il y a plus de 400 ans. Les acteurs y jouent les hôtes alors que les spectateurs rejoignent leur...

http://montrealcampus.ca/wp-content/uploads/2017/10/JE-DISPARAIS-2-®Matthew_Fournier-1280x720.jpg

Il ne suffit que d’une étincelle pour consumer l’histoire d’une vie. C’est ce qu’exprime la plume épurée de l’auteur norvégien Arne Lygre à travers la pièce Je disparais, où l’on prend le pouls d’une catastrophe qui vient briser l’âme humaine. Mise en scène par Catherine Vidal, la pièce présentée au Théâtre Prospero plonge le spectateur dans un monde où les points de repères sont réduits en cendres. Dans un pays fictif, une tragédie inconnue vient...

http://montrealcampus.ca/wp-content/uploads/2017/07/Théâtre-C.-Zoé-Bellehumeur-1-1280x720.jpg

La chasse aux agences d’artistes s’avère laborieuse pour les finissants de l’École supérieure de théâtre de l’UQAM en raison du manque de promotion des étudiants, inférieure à ce qu’offrent les écoles de théâtre spécialisées, en plus d’une mauvaise réputation qui colle à la peau de l’École depuis 45 ans. Certains étudiants se sont sentis mal préparés pour le milieu du travail. « C’était très sécurisant être à l’école. J’ai ensuite eu l’impression d’être lâchée dans la...

http://montrealcampus.ca/wp-content/uploads/2017/02/11septembre2001-280-1280x720.jpg

C’est une pièce hors de l’ordinaire que présente l’École supérieure de théâtre de l’UQAM avec 11 septembre 2001. Rappelant les événements tragiques survenus à New York grâce à une adaptation du texte initial de Michel Vinaver, la production réussit adroitement à plonger le public dans un univers violent, lourd et angoissant tout en le surprenant avec une mise en scène des plus particulières signée par Emmanuel Schwartz. En s’attaquant au terrorisme, mais aussi à toutes...

http://montrealcampus.ca/wp-content/uploads/2017/02/Emmanuel_FINAL-1280x720.jpg

Du 22 février au 3 mars, les finissants de l’École supérieure de théâtre de l’UQAM présentent la pièce 11 septembre 2001, mise en scène par Emmanuel Schwartz, une pièce qui traite de la question du terrorisme dans toute sa complexité et ses paradoxes. La pièce 11 septembre 2001 présentée au Studio-d’essai Claude-Gauvreau est une adaptation du texte initial de Michel Vinaver qui récence une multitude de témoignages et de phrases lues ou entendues dans les...

http://montrealcampus.ca/wp-content/uploads/2016/12/Copy-of-Foirée-Montréalaise-JEAN-FRANCOIS-Boudreaultphoto-Urbi-et-Orbi-RECADRE-1280x720.jpg

Des rires entre amis autour d’une table et de la bière qui traîne sur le plancher. Le souvenir lointain d’une histoire loufoque qui nous plonge dans le passé, mais surtout tout pour rigoler à propos du moment présent. Avec sa deuxième édition, la pièce Foirée montréalaise visite les quartiers populaires de l’arrondissement Sud-Ouest de Montréal pendant laquelle six conteurs relatent des anecdotes d’une riche qualité culturelle. Foirée montréalaise, une production du Théâtre Urbi et Orbi présentée...

Le journal indépendant des étudiantes et des étudiants de l'UQAM depuis 1980

Les Éditions Montréal Camping inc. Tous droits réservés.