SociétéUne grande foule pour clore les manifestations anti-G7

Marguerite Chiarello10 juin 20181 min

QUÉBEC – Les trois jours de protestations contre le sommet du G7 se sont terminés avec une manifestation syndicale qui a regroupé au-delà de 1000 manifestants.

Ceux-ci se sont réunis face à l’Assemblée nationale de Québec vers 15 h 30 et ont entamé leur marche dix minutes plus tard.

Après quelques minutes sur la rue Saint-Louis, les manifestants se sont arrêtés et des discours anti-G7 se sont fait entendre.

Cette protestation contre le G7, à laquelle des gens de tous les âges ont pris part, s’est déroulée dans le calme. Aucun accrochage entre manifestants et policiers n’a eu lieu et aucune arrestation n’a été répertoriée.

Tel que dans les autres actions contestataires des deux jours précédents, une ambiance conviviale était au rendez-vous alors que la fanfare animait la foule.

Frédérick*, membre du RRAG7, estime que les manifestations pacifiques représentent une victoire pour les protestants anti-G7. « Les manifestants ont ri de cette organisation [policière] en chantant, en dansant, en manifestant pacifiquement et en restant unis », estime-t-il.

Après avoir passé environ une heure dans les rues de Québec, les protestataires sont retournés au point de départ de la manifestation. La foule s’est ensuite dispersée d’elle-même sans perturbations.

Bilan sur l’agissement des policiers

La mission d’observation de la Ligue des droits et libertés et Amnistie internationale Canada francophone critique vivement les agissements du corps policier. Celle-ci condamne notamment les arrestations qui ont eu lieu dans la journée du 8 juin ainsi que les prises en souricières qui sont jugées injustifiées.

« Nous avons été témoins de quelques cas d’extraction de manifestant-e-s (arrestations soudaines et brusques), qui nous préoccupent beaucoup », mentionne également le communiqué publié dans l’après-midi du 9 juin.

photo : MARGUERITE CHIARELLO MONTRÉAL CAMPUS

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Le journal indépendant des étudiantes et des étudiants de l'UQAM depuis 1980

Les Éditions Montréal Camping inc. Tous droits réservés.