CultureFinale des Francouvertes : LaF remporte les honneurs

Camille Avery-Benny8 mai 20182 min

L’ambiance était survoltée sur la rue Sainte-Catherine au moment d’annoncer le palmarès ultime des 22es Francouvertes. Semaine après semaine, LaF a défendu son titre de premier au classement jusqu’à la grande finale, qui s’est soldée par son couronnement.

Comme prédit par le co-porte-parole Tire le coyote dès la première semaine du concours-vitrine, c’est le rap québécois qui l’a remporté, lundi soir, au Club Soda, devant la rockeuse tendre Lou-Adriane Cassidy et l’indomptable duo CRABE.

Aux côtés de la co-porte-parole Klô Pelgag et du musicien Shampoing, l’auteur-compositeur-interprète s’est assuré de réchauffer la foule avant de laisser place à la relève pour une dernière fois.

Les électrons libres

Occupant toute la scène dans un désordre organisé, LaF a fait grimper la température du Club Soda. La formation a convaincu le public et le jury que sa place était bel et bien sur les planches en pigeant parmi les titres les plus accrocheurs de son premier album, Monsieur-Madame, et de son EP Jello. Le groupe hip-hop s’est démarqué par son énergie constamment renouvelée, ses rythmes vibrants et ses lignes brillamment livrées par les rappeurs Bkay, Jah Maaz et Mantisse.

En tant que grand lauréat de la 22e édition des Francouvertes, le sextuor a remporté plus de 20 000 dollars en prix en plus de prestations aux prisées Francofolies de Montréal ainsi qu’au festival Osheaga.

Même si elle précède LaF au deuxième rang du concours-vitrine, Lou-Adriane Cassidy n’a laissé personne indifférent lors de son passage au concours-vitrine. Toujours accompagnée de sa guitare électrique et de ses fidèles musiciens d’expérience, la jeune artiste a encore une fois livré ses chansons avec une aisance exemplaire, qui lui a valu sept des quinze prix remis parmi les finalistes.

L’anarchie irrésistible

CRABE s’est assuré de marquer l’imaginaire du Club Soda en offrant ses compositions punk impérieuses à un public qui s’est rapidement rendu aux abords de la scène pour apprécier le spectacle de plus près. Headbanging, body surfing et mosh pits étaient de la partie jusqu’à la dernière pièce, qui s’est conclue par un solo aléatoire de guitare verte fluo tournoyant au bout d’une perceuse électrique. Ce numéro flamboyant a valu à CRABE la troisième place au classement final ainsi qu’une prestation au festival Coup de cœur francophone l’automne prochain.

La soirée s’est terminée sur une note enthousiaste après que le prix du public ait été remis au virtuose Billy Love Band. Si le hip-hop s’est mérité le premier rang du concours, c’est la diversité et l’ouverture qui seront à retenir au lendemain des 22es Francouvertes, qui en ont fait voir de toutes les couleurs à une foule qui en redemandait.

 

photo : LINA HECKENAST MONTRÉAL CAMPUS

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

À lire aussi

Le journal indépendant des étudiantes et des étudiants de l'UQAM depuis 1980

Les Éditions Montréal Camping inc. Tous droits réservés.