À la uneUQAMLa carte OPUS en ligne pour l’automne 2018

Olivier Faucher Olivier Faucher20 novembre 20173 min

Le retard technologique de l’UQAM a empêché tous ses étudiants de bénéficier du service de commande en ligne de la carte OPUS pour l’année scolaire 2017-2018. Ce dernier est offert depuis le début de la session d’automne dans la majorité des établissements universitaires de Montréal.

L’UQAM n’a pas été en mesure de se préparer à temps pour offrir le nouveau service de commande en ligne de la carte OPUS à tarif réduit pour cette année scolaire. « Nous avons travaillé avec l’UQAM pendant l’été pour déployer la commande en ligne, mais ce n’était pas prêt pour la session d’automne 2017 », a déclaré la porte-parole de la Société de transport de Montréal (STM) Amélie Régis.  

« Des ajustements sont à faire, notamment au niveau de la programmation du portail de l’UQAM  », a informé Isabelle Tremblay, également porte-parole de la STM.

La STM a voulu faciliter la vie des étudiants à l’université, cette année, en leur offrant un service de commande en ligne de la carte OPUS. Avec ce service, l’étudiant passe par le portail de son université et l’attestation se fait donc automatiquement. La carte est ensuite livrée par la poste dans des délais de cinq à dix jours, explique Amélie Régis.

L’Université Concordia, l’Université McGill, l’Université de Montréal et l’École de technologie supérieure ont pu offrir cette option à leurs étudiants à partir de la session automne 2017.

Lorsque le Montréal Campus a tenté d’obtenir des explications auprès de l’UQAM quant aux problèmes informatiques survenus, la porte-parole, Jenny Desrochers, a répondu que « l’UQAM travaillait de concert avec la STM pour assurer le déploiement de ce service pour la prochaine rentrée de l’automne 2018 ».

Plusieurs étudiants de l’UQAM ont dû attendre parfois plus d’une heure pour obtenir leur carte OPUS à tarif réduit qui expire annuellement le 31 octobre. La file devant l’unique studio photo de l’île de Montréal, situé tout près de la station Berri-UQAM, s’étendait souvent sur plus d’une centaine de mètres à l’extérieur.

À la dernière minute

« Je n’ai pas vraiment trouvé le temps d’y aller avant, et je n’étais pas particulièrement motivé sachant que j’allais devoir attendre autant », dit Xavier Spratt, étudiant au baccalauréat en histoire à l’UQAM qui a fait la file au studio photo lors de la dernière journée avant l’expiration de sa carte (31 octobre) comme ce fût le cas de plusieurs. Il a été contraint d’attendre une heure quinze avant de l’avoir en main.

« Les étudiants ont quand même entre le 1er août et le 31 octobre pour le faire, soutient Mme Régis. On va continuer les campagnes de promotion notamment pour faire connaître la commande en ligne », poursuit-elle.

« J’aurais aimé avoir accès au service de commande en ligne, soutient Xavier Spratt. Ça m’aurait fait gagner du temps que j’aurais pu consacrer à autre chose ».

Rappelons qu’en avril dernier, l’UQAM a fait l’annonce d’un investissement de 18,5 millions de dollars afin de moderniser son réseau de télécommunication. La fin des travaux de rehaussement est prévue pour 2020.

 

photo: MONTRÉAL CAMPUS

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Le journal indépendant des étudiantes et des étudiants de l'UQAM depuis 1980

Les Éditions Montréal Camping inc. Tous droits réservés.