À la uneUQAMProjection au Centre de design

Marilyn Ferland30 octobre 20122 min

Le Centre de design de l’UQAM propose jusqu’au 5 décembre prochain, sur la façade de son pavillon, le court film Au hasard du questionnement. Réalisée par deux diplômés et un chargé de cours de l’École de design, cette activité s’inscrit dans le cadre du parcours lumière organisé en partenariat avec le Quartier des spectacles et la Ville de Montréal.

Graphiquement inspiré des travaux de l’architecte Michel Kagan et du groupe RVTR, Au hasard du questionnement propose de se mettre dans la tête d’un designer durant son processus de création. «Pendant un voyage en voiture de la campagne à la ville, la pensée de celui qui crée est graduellement perturbée par la circulation urbaine», explique l’un des réalisateurs du film, Jean-Philippe Fauteux.

Le film, découpé en sept tableaux, présente un jeu de textures de sols, de géométries des espaces occupés, de grilles et de photographies aériennes de différentes villes, dont Reykjavik, capitale de l’Islande, un clin d’œil à la ville natale du directeur du Centre, Börkur Bergmann.

«L’idée d’utiliser les échangeurs routiers comme valeur esthétique nous vient du collectif RVTR, qui s’est beaucoup intéressé à l’aménagement urbain, souligne le chargé de cours de l’École de design, Jean-Philippe Fauteux. Avec la projection extérieure de la vidéo, nous présentons au public à la fois un divertissement, mais également le programme de notre salle d’exposition.»

Les concepteurs du projet, les deux diplômés de l’École de design Daniel Faubert et Françis Théberge, ainsi que Jean-Philippe Fauteux souhaitent rendre les projections au Centre de design plus interactives. «Idéalement, nous aimerions créer une projection qui sera aléatoire, une projection qui déprendra de la température et qui changera en fonction de la force du vent, précise Jean-Philippe Fauteux. C’est l’ordinateur qui fera tout, à la fin.» Une trame sonore qui accompagnera la vidéo sera bientôt téléchargeable sur le site Internet du Centre de design.

Babillard de verre

Au hasard du questionnement est projeté sur une immense plaque de verre sur la façade principale du pavillon de l’École de design. Ce panneau, intitulé Œuvre ouverte, a été conçu en 1995 par l’artiste et architecte Pierre Leclerc. Grâce à la collaboration du Quartier des spectacles, l’Œuvre ouverte de Leclerc a servi de grand écran à cinq projections depuis juin 2011. Au hasard du questionnement est la première de ces projections réalisée par des diplômés et enseignants de l’UQAM.

«L’œuvre de Pierre Leclerc est aussi particulière puisqu’elle a été conçue de manière à ce qu’elle puisse être un espace dans lequel étudiants et enseignants pourraient s’exposer publiquement, comme une immense vitrine, indique le chargé de projets pour le Centre, Georges Labrecque. Aujourd’hui, 15 ans plus tard, c’est enfin le cas.»

Crédit photo: Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Le journal indépendant des étudiantes et des étudiants de l'UQAM depuis 1980

Les Éditions Montréal Camping inc. Tous droits réservés.